Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Consultation pharmaceutique en irathérapie : expérience d’un service de médecine nucléaire - 08/03/19

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.079 
S. Sahmim , A. Toumi, N. Ayachi, M. Guezguez
 Médecine nucléaire, CHU de Sahloul, Sousse 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’irathérapie (IRT) désigne l’administration le plus souvent par voie orale d’iode 131. La consultation pharmaceutique (CP) pourrait se révéler intéressante pour l’optimisation de préparation du patient. En effet, nous recevons dans notre service de médecine nucléaire en moyenne 32 demandes mensuelles pour IRT. L’objectif de ce travail est de présenter notre expérience en CP, en veillant au bon respect des recommandations par les malades recevant des cures d’iode 131.

Matériels et méthodes

Nous avons réalisé une étude prospective étalée sur 3 mois. 35 CP ont été réalisées par l’interne en radiopharmacie. Le temps moyen de la CP est de 10 minutes. Un questionnaire est établi permettant de guider le déroulement de l’entretien et de recueillir les réponses aux questions posées aux patients ainsi que leurs commentaires. Il a été rédigé en s’inspirant des recommandations émises par les sociétés savantes. Une vérification au respect des instructions dictées lors de la première CP est faite le jour de la réalisation de la scintigraphie thyroïdienne. Les principaux points abordés sont les interactions médicamenteuses et alimentaires, les effets des rayonnements sur la fertilité masculine et féminine et les règles de radioprotection (RP).

Résultat

Sur les 35 patients, 23 (65 %) sont admis pour une 1ere cure. Ces patients acquièrent pour la 1ere fois des connaissances sur leur traitement (TT). Ces connaissances demeurent insuffisantes pour garantir la sécurité du TT. En effet, 40 % d’entre eux (9/23) n’ont pas bien compris les mesures expliquées, jugées par des erreurs de comportement. Elle concerne surtout les règles de RP (hydratation, douche et change de sous-vêtements tous les jours, chambre à part, douche et linge propre) le jour du balayage du corps entier. On note une bonne compréhension des règles de RP chez 4 des 12 patients ayant reçu plusieurs cures. Les aliments dont il ne faut pas abuser ou associer ne sont pas respectés par les 35 patients (8 %), sans que cela n’ait influencé l’interprétation des images. 100 % des patients ont pris un laxatif assurant une bonne qualité des images. Pour les patients (20 %) ayant un TT pour d’autres maladies, nous n’avons pas noté d’interférence avec l’IRT.

Conclusion

Le radiopharmacien peut contribuer à minimiser les échappements thérapeutiques, grâce à un conseil pharmaceutique pertinent et personnalisé. La CP s’inscrit dans une démarche d’amélioration de la conduite de l’irathérapie dans sa globalité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : 131I, Irathérapie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 200 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place des consultations radiopharmaceutiques dans la prise en charge de l’hyperthyroïdie en médecine nucléaire
  • C. Hammer, F. Keita Camara, C. Porot, O. Schneegans, K. Bourahla, P. Coliat, D. Prebay
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la satisfaction des patients traités par irathérapie en médecine nucléaire selon deux circuits : en ambulatoire ou en hôpital de jour
  • C. Porot, C. Hammer, F. Keita Camara, K. Bourahla, O. Schneegans, P. Coliat, D. Prebay

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.