Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypermétabolisme iatrogène de la graisse blanche en TEP au 18FDG - 08/03/19

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.098 
P. Lalire , S. Dejust, K. El Farsaoui, A. Rahim, F. Godard, D. Morland, D. Papathanassiou
 Médecine nucléaire, institut Jean-Godinot, Reims 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le tissu adipeux est composé en majorité de graisse blanche et dans une moindre mesure de graisse brune. La graisse brune assure la thermogénèse et peut présenter un hypermétabolisme en réponse à des températures froides ou à une stimulation sympathique, mais l’activation de la graisse blanche est plus rare et répond à d’autres stimuli. La graisse blanche n’est habituellement pas avide de 18FDG et peu d’études se sont intéressées à son métabolisme en TEP. Nous présentons le profil métabolique, l’impact qualitatif/quantitatif et les facteurs étiologiques de cinq patients ayant un hypermétabolisme de la graisse blanche en TEP/TDM au 18FDG entre avril 2016 et avril 2017.

Résultats

Les 5 patients étaient adressés pour bilan d’extension : un cancer du poumon, un carcinome lobulaire mammaire et trois lymphopathies. En moyenne (=écart-type), l’IMC était de 22,8±1,9, la glycémie de 129mg/dL±40, l’activité injectée de 225 Mbq±55 et le délai entre l’injection et l’acquisition des images de 59min±9. La SUVmax de la graisse blanche était de 2,0±0,6. L’activation diffuse de la graisse blanche sous-cutanée et viscérale altère la qualité de l’examen d’un point de vue qualitatif et quantitatif comme en témoigne la baisse de la SUVmean hépatique (ROI de référence de 10 cm3) à 1,5±0,2 chez nos patients contre 2,5±0,3 chez 10 patients contrôles consécutifs sans hypermétabolisme de la graisse blanche et sans foyer hépatique. Le profil métabolique illustré ci-contre est bien différentiable de celui observé lors d’un pic insulinique (absence d’hypermétabolisme musculaire) ou lors de l’activation de la graisse brune (régions cervicales, supraclaviculaires, paravertébrales, médiastinales et péri-rénales).

Discussion

Le rôle de la graisse blanche n’est pas limité au stockage énergétique, son rôle est plus complexe avec des fonctions endocrines via la sécrétion d’adipokines participant notamment à la régulation du métabolisme du glucose et des lipides, à l’homéostasie énergétique, au comportement alimentaire, à la sensibilité de l’insuline, à l’adipogenèse, à la régulation de la fonction vasculaire, de la coagulation et à la fonction immunitaire. Les adipocytes blancs ont des récepteurs à l’insuline, aux hormones de croissance, à la noradrénaline et aux glucocorticoïdes. Quatre patients étaient en cours de corticothérapie, dont deux à fortes doses (120 et 150mg/j). Celle-ci semble être, au moins en partie, à l’origine de l’hypermétabolisme de la graisse blanche en induisant un remodelage (lipolyse catabolique, lipogenèse anabolique et adipogenèse). D’autres facteurs iatrogéniques pourraient expliquer un hypermétabolisme de la graisse blanche comme les HAART chez les patients VIH présentant une lipodystrophie ou l’acide ascorbique administré peu de temps avant la TEP/TDM au 18FDG. L’activation diffuse de la graisse blanche est rare, facilement identifiable par son profil métabolique caractéristique, et doit inciter à émettre des réserves quant à la fiabilité de la quantification et la sensibilité de l’examen.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : 18F-FDG, Quantification, Endocrinologie, Iatrogénicité, Lipides


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 207 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypertension artérielle et graisse brune : pensez au paragangliome !
  • M. Playe, D. Lussato, G. Bonardel
| Article suivant Article suivant
  • Observance thérapeutique appliquée à un examen scintigraphique au 131I-noriodocholesterol
  • S. Sahmim, A. Toumi, N. Ayachi, R. Sfar, M. Guezguez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.