Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lorsque la scintigraphie osseuse oriente le diagnostic étiologique d’une fièvre prolongée - 08/03/19

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.127 
I. Jardak , F. Hamza, W. Amouri, T. Dardouri, F. Kallel, M. Maaloul, S. Charfeddine, K. Chtourou, F. Guermazi
 Médecine nucléaire, hôpital Habib-Bourguiba, Sfax 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les fièvres prolongées non expliquées constituent une indication assez fréquente en médecine nucléaire. La scintigraphie osseuse (SO) aux biphosphonates, réalisée essentiellement à la recherche d’une localisation infectieuse osseuse, pourrait dans certains cas orienter le diagnostic vers d’autres étiologies.

Matériel et méthodes

Il s’agit de 2 patients (2 ans et 70 ans) présentant chacun une fièvre évoluant depuis plusieurs jours avec syndrome inflammatoire biologique sans foyers infectieux évidents. Une SO aux biphosphonates était demandée dans le but de rechercher une localisation osseuse infectieuse.

Résultats

Pour l’enfant, les images ont montré une plage de fixation hétérogène extra-osseuse aux dépens d’une masse de l’hypochondre droit ainsi qu’une hyperfixation de l’extrémité inférieure du fémur gauche. Ces anomalies, retrouvées ultérieurement à la scintigraphie à la 131I-MIBG, étaient en faveur d’un neuroblastome avec métastase osseuse fémorale. Pour le 2e patient, la scintigraphie osseuse planaire a montré une fixation hétérogène du crâne en rapport avec des lésions lytiques sur la TEMP-TDM évoquant en premier lieu un myélome multiple qui a été confirmé ultérieurement.

Conclusion

La SO conserve encore une place importante dans la panoplie d’examens complémentaires demandés pour le bilan étiologique d’une fièvre prolongée non expliquée aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant. Parfois, elle permet de redresser le diagnostic vers des étiologies inattendues par le clinicien.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : 99mTc-HDP, Métastases Osseuses


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 218 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Scintigraphie au 99mTc-DPD et BNP dans l’amylose cardiaque
  • O. Schaeffer, G.J. Roul, I.J. Namer, C. Blondet
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt de la scintigraphie osseuse dans une pathologie rare : le syndrome de McCune Albright. A propos d’un cas
  • N. Ismaili Alaoui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.