Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Imagerie du cancer de la prostate oligométastatique, le point de vue du médecin nucléaire - 08/03/19

Imaging oligometastatic prostate cancer, the nuclear physician's standpoint

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.036 
J.-N. Talbot a, , C. Aveline a, J. Zhang-Yin a, V. Nataf b, T. Rusu b, S. Balogova a, c, M. Gauthé a, F. Montravers a
a Service de médecine nucléaire, hôpital Tenon, AP–HP, Sorbonne université, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
b Radiopharmacie, hôpital Tenon, AP–HP, Paris, France 
c Service de médecine nucléaire, université Comenius et institut oncologique Ste-Elisabeth, Bratislava, Slovaquie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

De par son approche fonctionnelle et la bonne résolution des images obtenues, la TEP fusionnée à la TDM ou à l’IRM apparaît comme la modalité d’imagerie actuellement la plus prometteuse pour déceler et dénombrer les métastases des cancers. Lorsque le nombre de métastases est limité, l’extension est dite oligométastatique, ouvrant la voie à une thérapie ciblée (en particulier radiothérapie stéréotaxique) sur les quelques lésions secondaires. Cette approche s’est particulièrement répandue dans le cancer de la prostate (CP). L’imagerie TEP/TDM a un vaste potentiel pour la caractérisation du CP comme oligométastatique, d’une part, en décelant les métastases à un stade précoce et, d’autre part, en évitant d’appliquer à des CP qui sont en fait polymétastatiques une prise en charge de type oligométastatique qui serait inefficace et retarderait la mise en œuvre de la thérapie appropriée. Cet article illustre cette application nouvelle de la TEP réalisée à l’aide de divers traceurs TEP appropriés à l’imagerie du CP, disponibles en routine comme le fluorure (18F) de sodium, la fluorocholine (18F), la fluciclovine (18F) ou qui n’ont pas encore d’AMM comme les ligands de l’antigène spécifique de la prostate marqués au 68Ga ou au 18F.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

By virtue of its functional approach and the good resolution of the resulting images, PET fused with CT or MRI appears to be the currently most promising imaging modality for detecting and counting cancer metastases. When the number of metastases is limited, the extension is called oligometastatic, opening the way to a targeted therapy (in particular stereotactic radiotherapy) on the few secondary lesions. This approach has been particularly developed recently in prostate cancer (PC). PET/CT imaging has great potential for the characterisation of PC as oligometastatic, on the one hand, by detecting metastases at an early stage and, on the other hand, by avoiding to apply to PCs that are in fact polymetastatic an oligometastatic-based-management that would be ineffective and would delay starting the appropriate therapy. This article illustrates this new application of PET using various PET tracers either suitable for routine PC imaging, such as sodium fluoride (18F), fluorocholine (18F), fluciclovine (18F) or which have not yet been granted a MA, such as 68Ga or 18F-labeled ligands of prostate-specific antigen.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer de la prostate, Oligométastatique, Fluorocholine (18F), PSMA-11 (68Ga)

Keywords : Prostate cancer, Oligometastatic, Fluorocholine (18F), PSMA-11 (68Ga)


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 227-235 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Imagerie de l’endocardite : place de la médecine nucléaire
  • F. Hyafil
| Article suivant Article suivant
  • Performances des caméras CZT grand champ et impact clinique
  • L. Imbert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.