Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Arthrodesis of the thumb metacarpophalangeal joint: Conventional open technique with a locking plate or compression pins versus minimally invasive technique with compression pins or screws - 10/03/19

Arthrodèse de l’articulation métacarpo-phalangienne du pouce?: technique conventionnelle ouverte par plaque verrouillée ou broche à compression versus technique mini-invasive par broche ou vis à compression

Doi : 10.1016/j.hansur.2019.02.002 
M. Swaisi a, Y. Igeta a, b, R. Pavalache a, P. Vernet a, S. Facca a, J.J. Hidalgo Diaz a, P. Liverneaux a,
a Department of hand surgery, SOS main, CCOM, university hospital of Strasbourg, FMTS, university of Strasbourg, Icube CNRS 7357, hôpital de Hautepierre, 1, avenue Molière, 67200 Strasbourg cedex, France 
b Department of orthopedic surgery, Juntendo university, 2-1-1 Hongo, Bunkyo-ku, 113-8431 Tokyo, Japan 

Corresponding author at: Department of Hand Surgery, University Hospital of Strasbourg, Hôpital de Hautepierre, 1, avenue Molière, 67200 Strasbourg cedex, France.Department of Hand Surgery, University Hospital of Strasbourg, Hôpital de Hautepierre1, avenue MolièreStrasbourg cedex67200France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 10 mars 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Arthrodesis of the thumb metacarpophalangeal (MCP) joint usually leads to satisfying results when performed with an open technique. The main complication is adhesion of the extensor tendons that sometimes requires hardware removal associated with tenolysis. The goal of this study was to assess whether a minimally invasive technique could reduce the risk of this complication. Arthrodesis of the thumb MCP was performed using an open technique with a locking plate or compression pins in 12 cases (group I) and using a minimally invasive technique with compression pins or screws in 12 cases, for a total of 24 patients aged 48.9 years on average, among which 15 were women. At the last follow-up, the average pain level was rated at 2/10 in group I and 2.3/10 in group II. The QuickDASH was 40.70/100 in group I and 36.24 in group II, grip strength was 79% of the contralateral side in group I and 51% in group II. Pinch strength was 81% of the contralateral side in group I and 45% in group II. Fusion was achieved in all cases in group I and in 7 of 12 cases in group II. Surgical revision for non-union was needed in 5 cases in group II, with hardware removal and tenolysis performed in 2 cases. The non-unions were observed in non-rheumatoid cases. While the two groups were not identical, arthrodesis of the thumb MCP using a minimally invasive technique with compression pins or screws seems to give satisfying results for rheumatoid cases in which no cartilage remains.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Resumen

L’arthrodèse de la métacarpo-phalangienne (MCP) du pouce donne habituellement de bons résultats avec des techniques ouvertes. La complication principale est l’adhérence de l’appareil extenseur qui nécessite ablation de matériel et ténolyse. Le but de ce travail était de vérifier si une technique mini-invasive permettrait de diminuer cette complication. Une arthrodèse MCP du pouce a été réalisée 12 fois par technique ouverte par plaque verrouillée ou broches à compression (groupe I) et 12 fois par technique mini-invasive par broches ou vis à compression (groupe II) chez 24 patients d’âge moyen 48,9 ans dont 15 femmes. Au dernier recul, la douleur était en moyenne de 2/10 dans le groupe I et 2,3 dans le groupe II, le QuickDASH à 40,70/100 dans le groupe I et 36,24 dans le groupe II, la force de la poigne 79% par rapport au côté opposé dans le groupe I et 51% dans le groupe II, la force de la pince pollici-digitale 81% dans le groupe I et 45% dans le groupe II. Toutes les arthrodèses avaient consolidé dans le groupe I et 7 dans le groupe II. Le nombre de reprises pour pseudarthrodèse était de 5 dans le groupe II, dont 2 pour ablation de matériel et ténolyse. Les échecs étaient observés dans les pathologies non rhumatismales. Bien que les 2 groupes ne soient pas identiques, l’arthrodèse de la MCP du pouce par voie mini-invasive par broches ou vis à compression semble donner de bons résultats à condition d’être indiquée pour des étiologies rhumatismales non post-traumatiques et non neuro-orthopédiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Arthrodesis, Metacarpophalangeal joint, Thumb, Open technique, Minimally invasive technique

Mots clés : Arthrodèse, Articulation métacarpo-phalangienne, Pouce, Technique ouverte, Technique mini-invasive


Plan


© 2019  SFCM. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.