Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Et si on arrêtait de contrôler les bas de compression sur une jambe en bois ? - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.018 
J. Molimard 1, , F. Chassagne 1, 2, P. Badel 1
1 Mines Saint-Etienne, Université Lyon, Université Jean Monnet, INSERM, U 1059 Sainbiose, Centre CIS, Saint-Etienne, France 
2 Thuasne, Saint-Etienne, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Les dispositifs médicaux de compression (DMC) constituent le traitement de référence de l’insuffisance veineuse. Ces dispositifs sont basés sur des textiles tissés ou tricotés, chaussettes, bas ou bandes, et agissent sur les jambes par compression ou contention. Leur action mécanique doit être contrôlée, cependant aucune norme européenne ne fait actuellement consensus. En France, la norme préconise un essai de traction et relie la pression à la tension par la loi de Laplace ; en Allemagne, le dispositif Hosy permet de mieux prendre en compte la forme du DMC en effectuant simultanément une traction à différents niveaux ; enfin, en Angleterre et aux États-Unis, le système HATRA reproduit une jambe en bois permettant d’appliquer une tension. Les différents systèmes proposés sont éloignés de la réalité et ne permettent pas de comprendre comment les DMC agissent sur les jambes. L’objectif de ce travail est de présenter des méthodes modernes d’études des DMC ; il s’articulera autour de travaux numériques existants et proposera des pistes de travail pour le futur.

Matériel et méthodes

Notre équipe a développé des modèles numériques pour comprendre l’action des DMC sur les jambes. Dans un premier temps, les modèles ont été développés pour une section de jambe, et la pression exercée a été calculée à partir de la loi de Laplace, puis les modèles se sont complexifiés, intégrant le DMC en tant que tel sur une jambe décrite comme un volume. Les modèles ont cherché à intégrer progressivement les caractéristiques de chaque patient, obtenues à partir d’IRM ou d’élastographie : la forme de la jambe, ses propriétés mécaniques globales puis locales, la position et la forme des veines.

Résultats

Ces travaux ont permis de mettre en évidence l’hétérogénéité de la pression exercée par le DMC sur la jambe. L’efficacité sur la fermeture des veines a pu être évaluée ; elle dépend fortement de la forme de la jambe ainsi que de la position des veines. Les propriétés mécaniques de la jambe, et donc la nature des tissus et leur état (masse graisseuse, muscles contractés ou relâchés etc.) ont peu d’influence sur la génération de pression, mais interviennent dans sa transmission jusqu’aux veines.

Conclusion et perspectives

Ces résultats permettent une compréhension en profondeur des mécanismes d’action des DMC, mais ils restent limités à des études en statique, avec une description sommaire de la circulation du sang dans les veines. Une approche dynamique, incluant en particulier la pompe musculaire, mais aussi le flux sanguin devra être proposée dans le futur. Par ailleurs, ces travaux numériques doivent être confrontés à l’expérimentation clinique et mécanique. Il est urgent de progresser dans les modèles expérimentaux et imaginer un ensemble de fantômes de jambes tri-dimensionnels, déformables, largement instrumentés, présentant quelques veines représentatives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dispositifs médicaux de compression, Évaluation


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 102 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les textiles compressifs, les propriétés, contraintes et réglementation
  • D.-C. Adolphe, E. Drean, L. Schacher
| Article suivant Article suivant
  • Niveau de preuve de l’efficacité de la compression élastique
  • C. Le Hello

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.