Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fuites caverno-veineuses et dysfonction érectile : mythe ou réalité ? - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.027 
R. Virag
 CETI, 8 rue de Duras, 75008 Paris, France 

Résumé

Le non-maintien de l’érection lors de l’activité sexuelle est la cause la plus fréquente de dysfonction érectile (DE). Or, comme son maintien dépend de facteurs intriqués, cellulaire, tissulaire, hémodynamique, neurologique et aussi psychologique, dont le dysfonctionnement peut entraîner une fuite caverno-veineuse (FCV) par augmentation insuffisante de la pression intra caverneuse (PIC), la spécificité de son origine vasculaire est l’objet d’âpres discussions. En se plaçant sur le plan hémodynamique, on distingue des FCV primaires pour lesquelles on suspectera un drainage veineux anormal et/ou prématuré sans autre étiologie décelable et des FCV secondaires de causes diverses. L’anatomie complexe du réseau veineux pénien a rendu la correction chirurgicale de ces fuites proposées pour la première fois devant le Collège Français de Pathologie Vasculaire, il y a plus de 40 ans ici-même, délicates au point de voir certains récuser ce type de chirurgie en niant la réalité du concept de FCV. Il faut plutôt questionner la raison des échecs recensés : interventions incomplètes et/ou diagnostics incertains. Les limites des traitements médicaux conservateurs (inhibiteurs des phosphodiestérases et/ou injections intra caverneuses), tout comme la demande croissante de sujets jeunes atteints d’impuissance primaire et souhaitant une solution radicale, ont réactivé la recherche clinique sur les FCV et leur traitement. En effet la prévalence de la DE dans la population générale est d’environ 30 % et les insuffisances du traitement médical d’environ un cas sur deux des plaignants. Aujourd’hui la réalité des FCV, attestée de longue date par l’histoire, la clinique animale et humaine se trouve confortée dans son évidence par les progrès de l’évaluation moderne fondée bien sûr sur l’histoire clinique mais essentiellement sur les données de l’échographie sensibilisée par l’érection pharmacologique. L’excellente sensibilité et spécificité de celle-ci permet de réserver la visualisation des seules FCV probables au cavernoscanner pour discussion chirurgicale. Si l’indication d’une intervention dans les FCV primaires est évidente, elle sera discutée dans les FCV secondaires en fonction de l’ensemble du bilan, de la réponse potentielle à d’autres traitements et in fine des desiderata du patient. La chirurgie marie exérèse des veines fuyantes superficielles et embolisation des réseaux profonds avec contrôle hémodynamique et radiologique peropératoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dysfonction érectile, Fuite caverno-veineuse


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 106 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Varicocèles et infertilité : pourquoi et comment ? Quels traitements pour quels résultats ?
  • V. Le Pennec
| Article suivant Article suivant
  • Rôle de l’écho-Doppler sous stimulation pharmacologique de l’érection, dans le diagnostic et le suivi thérapeutique de la dysfonction érectile par fuite caverno-veineuse
  • H. Sussman, M.N. Labastie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.