Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dysfonctionnement érectile par fuites caverno-veineuses. Apport du caverno-scanner - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.029 
P. Hauet 1, , R. Virag 2, S. Ordureau 3
1 Cabinet de radiologie, 13, avenue de l’Opéra, 750017 Paris, France 
2 Centre d’Exploration et Traitement de l’Impuissance, 8, rue de Duras, 75008 Paris, France 
3 Vizua, 1, rue Général Balfourier, 75016 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs et méthodes

Dans cette étude, nous poursuivons le travail initial de R. Virag et J.-F. Paul (JSM 10.1111/j.1743-6109.2011.02226.x) sur l’utilisation du caverno-scanner avec reconstructions tridimensionnelles pour préciser les anomalies anatomiques des fuites caverno-veineuses, dans les dysfonctionnements érectiles.

Nous réalisons les caverno-scanners en complément des explorations d’écho-Doppler pour obtenir une cartographie précise des fuites veineuses en utilisant les reconstructions volumiques, en MIP et en 3D Rendering.

Après obtention d’une érection par injection intracaverneuse d’un produit vaso-actif (Céritine 1mL) dont l’intensité est mesurée par l’érection hardness score (EHS), nous injectons successivement en intracaverneux 10cc puis 30 à 60cc de produit radio-opaque dilué et terminons l’examen par un passage tardif après évacuation à 15minutes, à chaque stade nous reconstruisons les séries acquises en 3 dimensions.

Résultats

Nous avons réalisé 150 examens sans complications et avec une bonne acceptation de l’ensemble des patients, avec une irradiation minime. Nous obtenons une corrélation avec les résultats de l’écho-Doppler et retrouvons les 4 groupes déjà observés : A–Aucun drainage (18 %) : B–Drainage uniquement par la voie profonde (16 %): C–Drainage superficiel (16 %) ; D–Drainage superficiel et profond (50 %). On observe une opacification spongieuse dans 16% des cas dans les groupes B,C et D.

Conclusion

Les caverno-scanners et leurs rendus volumiques partagés avec les cliniciens et les chirurgiens via la plateforme Vizua, permettent avec le reste du bilan et notamment les études de flux de l’écho-Doppler, une approche thérapeutique adaptée des fuites caverno-veineuses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dysfonction érectile, Caverno-scanner


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 107 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rôle de l’écho-Doppler sous stimulation pharmacologique de l’érection, dans le diagnostic et le suivi thérapeutique de la dysfonction érectile par fuite caverno-veineuse
  • H. Sussman, M.N. Labastie
| Article suivant Article suivant
  • Traitement chirurgical des fuites caverno-veineuses
  • E. Allaire, M.-N. Labastie, H. Sussman, R. Virag

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.