Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thrombose et hématopoïèse clonale : l’exemple de la mutation Jak2V617F - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.033 
C. James
 Service d’hématologie biologique, Groupe hospitalier Sud Haut-Lévêque, Hôpital cardiologique, 33000 Bordeaux, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les néoplasies myéloprolifératives (NMP) BCR-ABL négatif sont des maladies hématologiques acquises de la cellule souche hématopoïétique. Ce sont donc des maladies clonales caractérisées par la prolifération d’une ou plusieurs lignées sanguines suite à l’acquisition, dans une cellule souche hématopoïétique, d’une mutation de JAK2 (JAK2V617F), MPL ou Calréticuline (ou un autre évènement à ce jour non connu). Les NMP regroupent la polyglobulie de Vaquez (PV) avec une augmentation du compartiment érythroïde, la thrombocytémie essentielle (TE) caractérisée par une thrombocytose, et la myélofibrose primitive (MFP). Le risque principal de ces maladies est celui de la thrombose artérielle et veineuse. Alors que les facteurs de risque de thrombose actuellement définis sont l’âge supérieur à 60 ans et la présence d’un antécédent de thrombose, les données récentes de la littérature nous indiquent que d’autres données clinico-biologiques sont à prendre en compte dans l’appréciation du risque thrombotique d’un patient avec NMP. La physiopathologie de la thrombose au cours des NMP est complexe et implique de nombreux acteurs tant cellulaires que plasmatiques. Nous proposons ici une revue des principales connaissances à propos des aspects cliniques et biologiques de la physiopathologie de la thrombose des NMP BCR-ABL négatif, en insistant notamment sur les travaux récents sur les cellules endothéliales et les polynucléaires neutrophiles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Thrombose, Néoplasies myéloprolifératives


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 109-110 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hématopoïèse clonale de signification indéterminée (CHIP) : intérêt en médecine vasculaire
  • L. Garçon
| Article suivant Article suivant
  • Traitement antithrombotique et syndromes myéloprolifératifs
  • G. Pernod

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.