Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les difficultés de l’évaluation photographique en pratique courante et en recherche clinique - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.039 
M. Josnin a, b,
a Unité de médecine vasculaire, Clinique Saint Charles, 85000 La Roche sur Yon 
b Société Française de Phlébologie (SFP), 29, rue d’Anjou, 75008 Paris 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’Homme a voulu, dès l’antiquité, reproduire l’image du corps humain. Au fil des siècles, les supports et techniques d’acquisition de ces images dans le domaine médical n’ont eu de cesse d’évoluer mais les 20e et 21e siècles ont connu une croissance exponentielle de ces techniques. Aujourd’hui l’introduction des appareils photographiques au sein des smartphones rend l’exercice de la photographie possible pour chaque médecin dans sa pratique quotidienne d’autant que ces derniers sont quasiment tous équipés de cette technologie et en font régulièrement l’usage pour d’autres applications (sites médicaux, aide à la prescription…).

Dans un premier temps, l’utilisation de la photographie en soins courants sera abordée. Peu de travaux existent en France à ce sujet. Cependant certaines publications et thèses permettront de faire un état des lieux, les pays anglo-saxons ayant aujourd’hui à ce niveau une longueur d’avance notamment dans le domaine de la télémédecine, sujet depuis peu d’actualité dans l’hexagone.

Quel niveau de compétence et quel matériel peuvent être requis pour un médecin qui veut utiliser la photographie dans sa pratique et dans quels domaines médicaux ? Sur un plan médico-légal qu’en est-il ? Y a-t-il des recommandations ? Quelles obligations vis-à-vis du patient ?

Ces dernières questions sont communes à la deuxième partie de cette présentation : la recherche clinique. Lorsque la photographie est un élément nécessaire à l’évaluation d’un traitement au sein d’une étude, par exemple, des règles précises vont tout d’abord s’appliquer concernant la manière de l’utiliser : à quel(s) moment(s) ? Par qui ? Évaluation en aveugle ? Mais là où un diagnostic ponctuel de télémédecine ne posera pas de problème d’un point de vue technique, un protocole de recherche clinique d’autant qu’il est multicentrique posera le problème de la reproductibilité des conditions de prise de la photographie. Une revue de littérature de différents protocoles de recherche clinique utilisant la photographie comme critère de jugement principal, permettra de mieux comprendre ces difficultés et comment aujourd’hui y faire face et ainsi de s’affranchir d’erreurs méthodologiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Photographie, Médecine, Recherche


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 111-112 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les déconvenues esthétiques en sclérothérapie, leurs causes, comment les éviter ?
  • J.-J. Guex
| Article suivant Article suivant
  • Le praticien face à une plainte ordinale du patient pour déconvenue esthétique
  • B. Guias, P. Jourdren

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.