Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vivre avec un lymphœdème - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.041 
S. Vignes
 Unité de lymphologie, centre national de référence des maladies vasculaires rares (lymphœdèmes primaires), hôpital Cognacq-Jay, 15, rue Eugène Millon, 75015 Paris, France 

Résumé

Les lymphœdèmes sont d’origine primaire, touchant essentiellement les membres inférieurs et les sujets féminins, et secondaires après traitement de cancer comprenant curage ganglionnaire et/ou radiothérapie, touchant les membres supérieurs (sein) ou inférieurs (cancers pelviens, mélanome). Il s’agit d’une pathologie chronique avec ses propres complications, en particulier les érysipèles. Les lymphœdèmes ont un retentissement important, qu’il s’agisse des lymphœdèmes primaires et secondaires qui sont les plus documentés car plus fréquents. La mesure de la qualité de vie comprend des échelles génériques (ex: SF36) et plus spécifiques (ex: LyQLI, LYMQOL) qui explorent les dimensions physiques, psychologiques, sociales et sexuelles. Au cours des lymphœdèmes, les émotions négatives sont augmentées (frustration, tristesse, inquiétude, peur…), la dimension physique est altérée par les limitations de mobilité de l’épaule ou pathologies régionales associées. L’impact social comprend une marginalisation, une charge financière due au reste à charge, un isolement social. L’image corporelle est aussi négativement impactée par le lymphœdème, de même que la sexualité avec une diminution de la libido. La prise en charge des patients ayant un lymphœdème comprend la réduction de volume et son maintien au long cours mais doit aussi prendre en charge les retentissements sur la qualité de vie avec ses différentes dimensions. Plusieurs pistes et ressources pourraient être utiles afin d’améliorer le vécu des patients : psychologue, groupe de parole, sexologue, atelier d’écriture thérapeutique, dramathérapie, yoga…

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lymphœdème, Qualité de vie, Image corporelle


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 112 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le praticien face à une plainte ordinale du patient pour déconvenue esthétique
  • B. Guias, P. Jourdren
| Article suivant Article suivant
  • Malformations vasculaires chez l’enfant. Redonner une intégrité corporelle et accompagner l’enfant : un réel défi pour la chirurgie
  • L.M. Boon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.