Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hospitalisation ambulatoire versus conventionnelle pour le traitement de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs par technique endovasculaire (AMBUVASC) : résultats cliniques périopératoires - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.067 
L. Besch Salomon Du Mont 1, J.-L. Pin 2, J. Sabatier 3, Y. Alimi 4, E. Steinmetz 5, P.-E. Magan 6, S. Rinckenbach 1, O. Marret 7, A. Cardon 8, J.-P. Favre 9, B. Kreitz 10, B. Delasalle 11, Y. Gouëffic 11,
1 CHU Besançon, Hôpital Jean Minjoz, service de chirurgie vasculaire, Besançon, 25030 
2 Hôpital privé Dijon Bourgogne, service de chirurgie vasculaire, Dijon, 21000 
3 Clinique de l’Europe, Rouen, 76100 
4 AP-HM, Hôpital Nord, service de chirurgie vasculaire, Marseille, 13915 
5 CHU Dijon, service de chirurgie cardio-thoracique, Dijon, 21000 
6 AP-HM, Hôpital La Timone, service de chirurgie vasculaire, Marseille, 13385 
7 Centre hospitalier La Roche sur Yon, service de chirurgie vasculaire, La Roche sur Yon, 85925 
8 CHU Rennes, service de chirurgie vasculaire, Rennes, 35000 
9 CHU St-Etienne, hôpital Nord, service de chirurgie vasculaire, Saint Etienne, 42055 
10 Centre hospitalier de Colmar, service de chirurgie vasculaire, Colmar, 68003 
11 CHU Nantes, l’institut du thorax, service de chirurgie vasculaire, Nantes, 44000 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Le traitement de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) par technique endovasculaire en ambulatoire (HA) est une alternative à l’hospitalisation conventionnelle (HC). Nous rapportons dans ce travail les résultats cliniques en termes de sécurité et d’efficacité à 30jours de la comparaison de ces deux prises en charge.

Matériels

AMBUVASC est une étude prospective, multicentrique contrôlée et randomisée. Les principaux critères d’inclusion étaient l’égibilité à l’hospitalisation ambulatoire, l’ischémie d’effort, l’utilisation d’un introducteur de 5 à 7 French inclus, une ponction fémorale rétrograde. Les ponctions fémorales rétrogrades, radiales et humérales étaient exclues. Un système de fermeture artérielle était utilisé systématiquement dans le groupe HA et selon l’opérateur dans le groupe HC. Le critère principal était le ratio coût-utilité incrémental. Les critères secondaires étaient le décès, les complications ; les réinterventions et d’efficacité (rutherford, IPS).

Résultats

Cent-soixante patients étaient randomisés (80 par groupe). Dans le bras HA, 4 patients changeaient de bras (refus de l’ambulatoire ; contre-indication de l’anesthésiste). En intention de traiter modifiée, 76 étaient analysés dans le bras HA et 77 dans le bras HC. Cent pour cent des patients étaient ASA 1, 2 ou 3 stable ; 95 % des patients étaient claudicants. Un stenting était réalisé dans 96 % des cas dans le groupe HA et 86 % des cas dans le groupe HC (p=0,03). Le succès technique était de 96 % dans le groupe HA et de 99 % dans le groupe HC (p=0,37). Quatre-vingt-neuf pour cent des patients en ambulatoire sortaient le soir même. À 30jours, on notait un décès dans le groupe HA non lié à l’AOMI. À 30jours, 3 et 1 réinterventions étaient respectivement réalisées dans les groupes HA et HC. Trois réinterventions étaient réalisées en raison de complications au niveau de l’artère traitée et 1 complication en raison d’une thrombose au point de ponction. Aucune réintervention pour hémorragie n’était réalisée. Le taux de complications était similaire entre le bras HA et HC (20 % vs 18 %, p=0,81). Il n’y avait pas de différence entre les 2 groupes en termes d’amélioration clinique (p=0,39) et hémodynamique (p=0,84).

Conclusion

Le traitement de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs par technique endovasculaire en ambulatoire est sûr et efficace.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Artériopathie oblitérante des membres inférieurs, Ambulatoire


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 121-122 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chirurgie endovasculaire ambulatoire de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs. Expérience en établissement privé
  • J.-B. Bocquel
| Article suivant Article suivant
  • Résultats à moyen terme du traitement hybride associant endartériectomie ilio-fémorale et endopontage iliaque avec stent couvert pour les lésions iliaques TASC C et D étendues à l’étage fémoral
  • T. Reix

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.