Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats à moyen terme du traitement hybride associant endartériectomie ilio-fémorale et endopontage iliaque avec stent couvert pour les lésions iliaques TASC C et D étendues à l’étage fémoral - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.068 
T. Reix
 Service de Chirurgie vasculaire, NCHU, Amiens, France 

Résumé

Objectif de l’étude

Évaluer les résultats à moyen terme de la technique hybride associant endartériectomie fémorale et endopontage iliaque d’amont pour le traitement des lésions occlusives iliaques TASC C et D étendues à l’étage fémoral.

Méthodes utilisées

Dans cette étude monocentrique, 103 procédures hybrides ont été réalisées chez 89 patients (71 hommes et 18 femmes) d’âge moyen 63 ans. Les indications étaient l’ischémie aiguë (8 %), la claudication (60 %), les douleurs de décubitus (18 %) et les troubles trophiques (14 %). L’iliaque externe présentait des sténoses diffuses dans 67 % des cas et une thrombose complète dans 33 % des cas. Une lésion iliaque primitive était retrouvée dans 60 % des cas (sténose 44 %, thrombose 16 %) et une sténose aortique dans 10 % des cas. L’endartériectomie a été réalisée par éversion dans la majorité des cas et remontée sur l’iliaque externe au-dessus de l’arcade crurale. Un stent couvert (Fluency*, Bard), dont le diamètre était basé sur celui de l’iliaque distale endartériectomisée, couvrait systématiquement l’ensemble des lésions iliaques externes et l’arrêt de plaque.

Résultats

Le succès technique était de 100 %. Le diamètre médian des stents couverts était de 8mm (6–10). Aucune rupture ni dissection artérielle immédiate n’a été observée. Les ré-interventions précoces étaient liées à une hémorragie (4 %), une infection de patch fémoral (2 %) et une thrombose iliaque (1%). La durée médiane de séjour était de 8jours (4–19). La mortalité intra-hospitalière était nulle et la mortalité globale de 14 %, liée à un cancer dans la moitié des cas. Aucun patient n’a été perdu de vue. Le suivi médian était de 26 mois (3–63). À 6 mois, les taux de perméabilité primaire, primaire assistée et secondaire étaient respectivement de 94, 97 et 99 %. À 3 ans ces taux étaient respectivement de 73, 86 et 95 %. Une angioplastie itérative pour resténose iliaque ou fémorale a été réalisée dans 4 cas (4 %), un pontage ilio-fémoral ou inter-fémoral pour thrombose dans 6 cas (6 %). Un patient a présenté une thrombose complète d’un triple stenting aorto-bi-iliaque traitée par pontage aorto-bi-fémoral.

Conclusion

Le traitement hybride associant endartériectomie ilio-fémorale et endopontage iliaque pour des lésions occlusives sévères a de bons résultats à moyen terme, certainement grâce à un gain de diamètre que permet un stent couvert par rapport à un stent nu. Cette technique évite en outre les complications liées à l’abord et au clampage iliaque ou aortique ainsi qu’à la présence d’un implant prothétique intra-abdominal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Stent, Hybride


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 122 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hospitalisation ambulatoire versus conventionnelle pour le traitement de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs par technique endovasculaire (AMBUVASC) : résultats cliniques périopératoires
  • L. Besch Salomon Du Mont, J.-L. Pin, J. Sabatier, Y. Alimi, E. Steinmetz, P.-E. Magan, S. Rinckenbach, O. Marret, A. Cardon, J.-P. Favre, B. Kreitz, B. Delasalle, Y. Gouëffic
| Article suivant Article suivant
  • Quelle place reste-t-il à la chirurgie ouverte dans les AOMI stade IV ?
  • T. Couture

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.