Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Maladie de Behçet : route de la soie, Turquie - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.076 
C. Le Hello

l’AMEVAH

 Département de Médecine Vasculaire et Thérapeutique, CHU Nord, Université Jean Monnet, Campus Santé et Innovations, 42055 St-Etienne, France 

Résumé

La maladie de Behçet est une vascularite systémique, chronique, qui évolue par poussées et qui concerne les artères et les veines de petit et de gros calibre. Cette maladie est peu fréquente et a un tropisme cutané (aphtose bipolaire) et ophtalmologique. L’atteinte vasculaire concerne environ 20 % des patients, classiquement dans les 5 premières années de la maladie. L’atteinte vasculaire touche plus souvent les hommes et s’accompagne d’une forte morbi-mortalité justifiant un traitement prolongé et une surveillance au long cours. Certaines localisations, notamment artérielles, relèvent d’un traitement immunosuppresseur. Hormis les prélèvements sanguins veineux superficiels, toute ponction de vaisseau doit être évitée car source d’un taux élevé de pseudo-anévrysmes et de thromboses. L’atteinte vasculaire la plus fréquente est l’atteinte veineuse (localisations atypiques, récidives, association de localisations profondes et superficielles). L’atteinte veineuse ne relève pas systématiquement d’un traitement anticoagulant. Les anévrysmes des artères pulmonaires doivent être dépistés systématiquement par angioscanner compte tenu de leur mauvais pronostic et de l’efficacité du traitement immunosuppresseur. L’atteinte artérielle est rare, peut être inaugurale et se traduit par des anévrysmes, des thromboses ou des sténoses. En dehors d’une urgence absolue, tout geste de revascularisation doit être précédé et suivi d’un traitement immunosuppresseur efficace. Il semble que les techniques endovasculaires s’accompagnent d’une moindre morbi-mortalité en comparaison de la chirurgie vasculaire conventionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Behçet, Atteinte vasculaire


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 125 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Filariose, Kaposi méditerranéen : Afrique, Asie, Pacifique, Bassin méditerranéen
  • A. Hamadé, N. Bensalah, B. Woehl, L. Jambert, A. Bellity, M. Pianezze, P. Michel, G. Obringer, M. Lehn-Hogg, N. Buschenreider
| Article suivant Article suivant
  • Actualités dans les traitements des malformations vasculaires cutanées
  • A. Dompmartin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.