Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact microcirculatoire de la compression élastique chez les patients atteints de lymphœdème - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.118 
Jean-Eudes Trihan , A. Perez-Martin, Michael Adam, Sandrine Mestre-Godin, I. Quéré
 CHU Nîmes Caremeau, 30000 Nîmes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La compression élastique multi-couches reste à ce jour le traitement de première intention pour le traitement d’un lymphœdème, quelle que soit sa localisation. Bien que son efficacité soit incontestable, son mécanisme physiologique conduisant à une réduction de volume, et une meilleure cicatrisation des plaies reste incomplètement compris.

Nous avons donc réalisé une étude de cohorte prospective monocentrique, en incluant les patients se présentant à la consultation de lymphologie du CHU de Montpellier. Après consentement éclairé oral du patient, nous avons recueilli anonymement les données démographiques, morphologiques et des caractéristiques de sa pathologie. L’étape suivante concernait l’étude microcirculatoire. Le patient était mis en décubitus au repos, nous avons réalisé une pression à l’orteil (appareil Systoe Atys Medical) et humérale, pour calcul de l’IPS à l’orteil. Puis nous avons mis une compression multi-couches (une couche contentive inélastique et une couche élastique à allongement court) et nous avons réalisé une nouvelle prise de mesure (pression orteil, pression humérale, IPS à l’orteil) à 5min et 30min après pose de la compression, en gardant le patient en décubitus dorsal.

Résultats

Nous avons pu inclure 28 membres lymphœdémateux pour un total de 25 patients. La moyenne d’âge était de 58,25 ans, avec une majorité de femmes (SR=0,27). Concernant la pathologie lymphœdémateuse, la majorité des patients présentait un lymphœdème primaire (67,9%) et distal (78,6%). Concernant la compression élastique, nous avons permis de démontrer une majoration de l’IPS à l’orteil sous compression élastique multicouches dès les 5 premières minutes (p<0,0001), avec un maintien dans le temps (à 30min, p<0,0001).

Discussion

Ce travail est en accord avec plusieurs publications mettant en avant l’augmentation du débit microcirculatoire cutané sous l’effet d’une pression mécanique. La vasorelaxation induite par la pression cutanée observée chez des patients sains, semble donc être maintenue chez les patients présentant un lymphœdème, malgrè des remaniements cutanés et sous-cutanés importants. Ce phénomène pourrait en partie expliquer l’efficacité de la compression élastique sur la réduction de volume dans le lymphœdème. Un IMC élevé semble être un facteur de risque de mauvaise adaptation circulatoire sous compression, mais l’échantillon est trop faible pour retenir avec certitude des facteurs de risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Microcirculation, Lymphœdème


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 143-144 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sémiologie vasculaire de la maladie de Takayasu : étude descriptive sur 41 patients
  • A. Mammeri, R. Guermaz, F. Kessal, S. Taharboucht, A. Hatri, F. Hamrour, M. Ammi, N. Ait-Said, S. Zekri, M. Brouri, A. Tebaibia
| Article suivant Article suivant
  • Anatomie des perforantes osseuses du genou
  • Jean-François Uhl, Maxime Chahim, Claude Gillot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.