Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement endovasculaire d’un faux anévrisme iatrogène d’une branche de l’artère sous-clavière - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.128 
Ahmed. Benazi , M. Kada, M. Benmamar
 Service de Chirurgie vasculaire–établissement hospitalier universitaire Oran, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le cathétérisme accidentel de l’artère sous-clavière ou de ses branches est une complication bien connue. La formation d’un faux anévrisme artériel est une complication rare mais grave. La cure chirurgicale est très risquée par rapport à la réparation endovasculaire. Nous rapportons un cas de faux anévrisme du tronc thyro-bicervico-scapulaire droit iatrogène compliquant une tentative de cathétérisme veineux jugulaire interne.

Observation

Homme âgé de 37 ans, suivi pour hypertension artérielle, insuffisance rénale chronique terminale sous hémodialyse depuis 2 mois, qui consulte pour une volumineuse masse cervicale droite (9cm de grand axe), expansive, pulsatile, non douloureuse, survenant il y a 1 mois après un cathétérisme pour hémodialyse par voie jugulaire interne droite.

L’écho-Doppler et l’angioscanner cervical ont mis en évidence un faux anévrysme cervical alimenté par une branche de l’artère sous-clavière droite (tronc thyro-bicervico-scapulaire) mesurant 90mm de diamètre antéropostérieur.

Attitude thérapeutique :

– traitement endovasculaire par mini abord de l’artère humérale droite ;

– l’artériographie peropératoire objective le faux anévrisme du tronc thyro-bicervico-scapulaire avec une bonne perméabilité des artères sous-clavière, vertébrale et mammaire interne ;

– cathétérisme du tronc thyro-bicervico-scapulaire par un guide hydrophile 0,035 angulé de 2m60 monté sur cathéter porteur ;

– embolisation du tronc thyro-bicervico-scapulaire par trois coils TORNADO 6mm/3mm ;

– second temps opératoire: mise à plat avec évacuation de l’hématome.

Conclusion

L’utilisation d’une voie veineuse centrale est une procédure simple dont les complications sont plus fréquentes si un guidage échographique n’est pas fait.

L’utilisation des procédures endovasculaires a limité les complications liées à la chirurgie ouverte surtout chez les malades à haut risque chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Faux anévrisme, Endovasculaire


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 148 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Découverte fortuite d’une malformation veineuse au cours d’un écho-Doppler pour recherche de thrombose veineuse des membres inférieurs
  • Marie Blanchard-Couprie
| Article suivant Article suivant
  • Étude des vélocités des principales artères de la base du crâne chez l’adulte et l’enfant drépanocytaires sans complication neurovasculaire aux Antilles françaises
  • Audrey Marcimain, D. Sportouch

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.