Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Risque de cancer occulte dans la maladie thromboembolique veineuse idiopathique : une étude rétrospective de 52 patients - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.132 
Farid Foudi , A. Yannoutsos, H. Beaussier, I. Lazareth, P. Priollet
 Service de médecine vasculaire, Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Cancer et maladie thromboembolique veineuse (MTEV) sont fréquemment associés. L’incidence du cancer est augmentée dans l’évaluation initiale et le suivi des patients souffrant d’une MTEV idiopathique. La stratégie de dépistage à la recherche d’un cancer occulte n’est pas clairement définie. Une stratégie de dépistage étendu, en l’absence de point d’appel clinique, reste discutée.

Objectifs

Évaluer la prévalence des cancers occultes lors du bilan hospitalier dans le cadre d’un 1er épisode de MTEV idiopathique, l’incidence des cancers dans le suivi, la rentabilité du scanner thoraco-abdomino-pelvien (TAP) et les facteurs associés à la présence d’un cancer.

Matériel et méthode

Étude descriptive, rétrospective, monocentrique dans un service de médecine vasculaire. Les patients inclus ont été hospitalisés entre le 01/01/2015 et le 31/10/2017 pour un premier épisode de MTEV idiopathique, avec un suivi médical allant jusqu’à 41 mois. Le scanner-TAP faisait partie du bilan d’imagerie standardisé.

Résultats

Deux cent vingts patients ont été hospitalisés pour une MTEV. Parmi eux, 52 patients ont été pris en charge pour un premier épisode de MTEV idiopathique et ont été inclus. Un cancer a été diagnostiqué chez 5 patients (un cancer de l’ovaire, deux adénocarcinomes coliques et deux adénocarcinomes prostatiques) qui ont tous bénéficié d’un traitement. Aucun cancer n’a été dépisté durant le suivi. Les 5 patients avec un cancer dépisté avaient tous une anomalie à l’examen clinique et/ou biologique. Trois patients présentaient une anomalie sur le scanner-TAP. L’âge, l’anémie, la thrombocytose, le terrain polyvasculaire et un antécédent familial de cancer ont été plus fréquemment retrouvés chez ces patients. De plus, 14 patients (27 %) ont vu leur prise en charge diagnostique et/ou thérapeutique modifiée suite à la découverte d’une anomalie lors du bilan systématique, le scanner-TAP ayant permis d’orienter le diagnostic chez 9 d’entre eux.

Conclusion

Dans cette cohorte de patients, l’incidence de cancer occulte était de 9,6 %, comparable aux chiffres de la littérature. Le scanner-TAP a permis d’orienter le diagnostic de cancer dans 60 % des cas et de modifier la prise en charge par la découverte d’anomalies chez 19 % des autres patients. Les facteurs prédictifs de la présence d’un cancer occulte devront être étudiés dans une plus grande cohorte afin de préciser le profil des patients les plus à risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Maladie thrombo-embolique veineuse idiopathique, Cancer occulte


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 149-150 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Maladie thromboembolique veineuse d’origine médicamenteuse
  • Hélène Lambach, S. Gaertner, C. Mirea, J. Di Cesare, M. Heitz, A.-C. Cavaro, A. Lambert, E.-M. Cordeanu, D. Stephan
| Article suivant Article suivant
  • Anévrysme de l’aorte abdominale sous-rénale inaugural d’une maladie de Takayasu chez une femme jeune de 37 ans
  • Najat Belhadj, F. Arbia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.