Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le Syndrome de Sneedon : une cause rare d’AVC du sujet jeune - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.136 
Rabiaa Meddour
 Service de médecine interne, Hôpital de Médéa, 26000 Médéa, Algérie 

Résumé

Introduction

Le syndrome de Sneddon est une affection rare, caractérisée par l’association chez le sujet jeune d’un livedo et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) récidivants.

Observation

Patiente âgée de 46 ans avec antécédents d’AVC ischémiques récidivants (2). À l’occasion du deuxième AVC, 2 ans après le premier événement resté non étiqueté, découverte d’une cardiopathie ischémique.

La patiente présente une hémiplégie gauche avec une dysphonie et rapporte la notion de polyarthralgie des grosses articulations. On note la présence d’un livedo reticularis étendu aux quatre membres. L’examen cardiovasculaire ne révèle ni la notion de douleur thoracique ni de dyspnée. La TA est à 110/60 et on perçoit les pouls de manière symétrique.

L’IRM cérébrale objective une lésion ischémique pariéto-temporale droite associée à une ischémie jonctionnelle droite séquellaire.

L’exploration cardiovasculaire est sans anomalies. Le bilan d’auto-immunité (facteurs antinucléaires, anticorps antiphospholipides) est négatif. L’évolution est marquée par la survenue d’un troisième AVC ischémique huit mois plus tard, de ce fait une anticoagulation est rapidement introduite avec une cible INR à 2–2,5.

La patiente est mise sous anticoagulant (acénocoumarol) et antipaludéen de synthèse (hydroxychloroquine) associés au traitement de sa cardiopathie ischémique associant un IEC (renipril 5mg), une statine (atorvastatine) et un bêtabloqueur (bisoprolol 5mg).

L’évolution était favorable avec une récupération complète.

Discussion

Devant le jeune âge de la patiente et l’association de signes cutanés à type de livedo reticularis et d’AVC ischémiques cérébraux récurrents (dont l’enquête étiologique s’est révélée négative), le diagnostic du syndrome de Sneddon est posé.

Conclusion

Le syndrome de Sneddon constitue une cause rare d’AVC du sujet jeune qui doit être évoqué et rapidement identifié (livedo, SAPL, mutilation valvulaire, événement thrombotique, etc…) afin de prévenir les démences vasculaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : AVC, Sujet jeune, Livedo


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 151 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pseudo anévrisme géant de l’artère gastroduodénale compliquant une pancréatite aiguë récidivante
  • Réda Malek Hamidi, M. Ouali, H. Maouche
| Article suivant Article suivant
  • Vascularite lupique sévère inaugurale chez six patientes et revue de la littérature
  • Fahed Arbia-Boudjelthia, N. Belha, S.-T. Hebri, S.-A. Maamar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.