Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement par Nilotinib et développement de sténose carotidienne - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.147 
Jeanne Hersant , P. Abraham, S. Henni, M. Gardembas
 Médecine vasculaire – Explorations fonctionnelles vasculaires, CHU d’Angers, 49100 Angers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le Nilotinib est un inhibiteur de tyrosine kinase (ITK) de seconde génération et constitue un des traitements majeurs de la leucémie myéloïde chronique (LMC). Ses effets indésirables à court terme ont été bien étudiés mais de nombreuses interrogations persistent sur le long terme.

Suite à différentes études montrant le rôle de ce traitement dans le développement d’une artériopathie des membres inférieurs et la constatation récurrente du développement de sténoses carotidiennes chez ces patients, nous nous sommes interrogés sur l’existence d’un lien entre ce traitement et l’apparition d’une atteinte carotidienne.

Le but de cette communication est de vous présenter le cas d’un patient ayant développé une sténose de l’artère carotide interne, rapidement progressive, quatre ans après l’introduction d’un traitement par Nilotinib et d’effectuer une revue de la littérature.

Observation

À 61 ans, notre patient présentait comme comorbidité principale une LMC traitée par différents ITK et notamment par du Nilotinib de 2010 à 2015. À noter, que concernant ses facteurs de risque cardiovasculaires, il présentait un surpoids et une hypercholestérolémie avec un SCORE calculé à 3 %. Devant ce tableau, un échodoppler des troncs supra-aortiques était réalisé en 2014 et retrouvait une plaque hypoéchogène régulière de la carotide interne droite. Des échodopplers successifs étaient réalisés et faisaient apparaître une progression importante et rapide de cette plaque hypoéchogène, nous amenant à proposer une chirurgie carotidienne, qui était réalisée en février 2018.

Discussion

Tout d’abord, Naif et al ont démontré que le Nilotinib activait l’endothélium et potentialisait la formation et la croissance de thrombus, effet qui n’était pas retrouvé avec les autres ITK.

De plus, il semblerait que cette propriété ne survienne que sur un terrain prédisposant et soit dose-dépendante.

Ce cas est un avant-propos, nécessitant une étude dédiée à la recherche de l’impact du Nilotinib dans le développement d’une atteinte carotidienne. À terme, cela permettrait de mieux comprendre les effets indésirables au long cours de ce traitement, de définir l’implication potentielle de l’existence antérieure d’un terrain à risque et de pouvoir établir une surveillance, qui reste jusqu’à présent mal définie, les seules recommandations émanant des sociétés savantes étant peu spécifiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nilotinib, Sténose carotienne


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 155-156 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Macro-angiopathie infraclinique chez le patient diabétique traité : à propos de 420 cas colligés au service de diabétologie du CHU de Treichville (Abidajan)
  • Rémy Takogue, E. Soya, F. Koffi, A. Ekou, J.-J. Ndjessan, E. Monney, C. Konin
| Article suivant Article suivant
  • Les thrombophilies à la Réunion : quelles différences par rapport à la Métropole ?
  • Sabine Mustun-Tremel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.