Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ulcères de jambe veineux traités par un système de compression multitype et suivis en ville - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.154 
Vincent Crebassa , F.-A. Allaert
 220, Boulevard Pénélope, 34000 Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Décrire les caractéristiques cliniques et l’évolution des ulcères de jambe veineux traités par le système de compression multitype UrgoK2® et suivis en ville.

Méthodes

Chaque médecin devait décrire les caractéristiques démographiques et cliniques des patients souffrant d’un ulcère de jambe veineux bénéficiant d’une prescription du système de compression multitype. Des infirmiers(ères) libéraux(ales) assuraient le suivi de ces patients par l’intermédiaire du système NursTrial® qui permet de constituer un dossier de soins des plaies et cicatrisations sur smartphone.

Résultats

Au total, 204 patients ont été inclus. Un suivi par un(e)infirmier (ère) libéral(e) était disponible pour 102 d’entre eux. Les résultats présentés dans ce travail concernent uniquement les patients ayant eu un suivi documenté (n=102). Les patients sont âgés de 75 ans, de sexe féminin pour 54,9 % d’entre eux et 66,7 % sont en surpoids (10,7 %) ou obèses (56,0 %). Les ulcères sont d’origine veineuse dans 86,1 % des cas et d’origine mixte dans 13,9 %. L’ancienneté de l’ulcère est supérieure à 65jours (médiane) dans 50 % des cas. Dans les deux tiers des cas (65,4 %) il s’agit d’une récidive d’ulcère. Un œdème est présent chez 75,3 % des patients (modéré 54,8 %, important 20,5 %). Une compression élastique sous forme de bas était déjà en place chez 50,8 % des patients et sous forme de bandes chez 32,3 % qui étaient portées irrégulièrement dans 36,8 % des cas ou à l’inverse jour et nuit dans 15,8% des cas. De même, dans 68,4 % des cas elles n’étaient « jamais » posées ou « rarement » avant le lever du patient ou après avoir surélevé les jambes pendant au moins une heure. Les ulcères de jambe veineux avaient une surface médiane de 5,0cm2 à l’inclusion et de 2,0cm2 (p<0,05) lors de la dernière visite de suivi soit une réduction de 60,0 % en 39jours en moyenne, le score push médian diminuait de 11 à 9 (p : 0,05) et le pourcentage de ceux ayant des exsudats élevés passait de 26,4 % à 9,4 % (p<0,05). Au total, 93,9 % des infirmiers(ères) jugeaient facile ou très facile la pose du système de compression multitype prescrit, 75,8 % jugeaient que leur acte infirmier était facilité par ces bandes et 78,8 % également qu’il leur donnait plus confiance dans l’efficacité de la compression.

Conclusion

Chez les patients inclus le port du système de compression multitype constitue un avantage certain qui se traduit par des évolutions significatives des ulcères vers la cicatrisation tout en facilitant les soins.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ulcère de jambe, Compression multitype


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 158 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence et déterminants de l’athérosclérose chez les porteurs de maladie thromboembolique veineuse
  • Eugénie Makuetche Soh, E. Soya, F. Koffi, N.A. Ekou, J.J. N’djessan, E. Monney, S. Kouamé, C. Konin
| Article suivant Article suivant
  • Risque théorique de récidive et récidive réelle de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV) à l’institut de cardiologie d’Abidjan
  • Nirella Lawson, F. Koffi, E. Soya, J.-J. N’djessan, A. Ekou, E. Monney, S. Kouamé, C. Konin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.