Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Recanalisation veineuse par cavitation ultrasonore sur la destruction in vivo de thrombus (thrombotripsie) : exemple d’application à la thrombose veineuse proximale sur un modèle porcin - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.166 
Lina Khider 2, 3, , G. Goudot 1, C. Del Giudice 2, T. Mirault 2, 3, A. Galloula 2, P. Bruneval 2, 3, K. Amemya 2, 3, A. Houdouin 1, M. Vion 4, M. Tanter 1, M. Pernod 1, E. Messas 2, 3
1 Institut Langevin, INSERM U979, ESPCI Paris, CNRS UMR 7587, PSL Research University, Paris, France 
2 Hôpital Européen Georges Pompidou, APHP, Paris, France 
3 INSERM U970 PARCC, Paris Descartes University–USPC Sorbonne Paris Cité University, Paris, France 
4 CardiaWave, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

La thrombotripsie à correspond la destruction mécanique d’un thrombus à l’aide d’ultrasons focalisés à haute intensité. Cette technologie s’est révélée prometteuse dans des expérimentations in vitro et dans une étude sur modèle animal. Il reste cependant d’importants défis à relever pour effectuer un traitement sûr et précis chez l’homme. À la suite de notre travail in vitro permettant d’effectuer une recanalisation précise et ciblée en réduisant la taille de la tache focale, l’objectif de ce travail était d’évaluer la faisabilité de cette approche assistée par un robot pour recanaliser efficacement une thrombose veineuse in vivo ainsi que d’évaluer la sécurité de notre dispositif sur la paroi et le risque d’embolie.

Méthodes

Nous avons créé une thrombose veineuse fémorale sur 10 porcs (poids à 49,6kg en moyenne). Afin d’obtenir une thrombose occlusive, nous avons utilisé une double approche jugulaire et fémorale pour positionner les ballons. Une thrombose a été obtenue après 2h de stase associée à 50 UI de thrombine humaine. Un transducteur de 2,25MHz (Imasonic©) centré par une sonde linéaire (SL10-2, SuperSonic Imagine©) a été utilisé et la cavitation a été obtenue au centre de la veine. Après la détermination manuelle de la localisation du thrombus, un bras robotisé à 6 axes a été utilisé pour déplacer automatiquement le transducteur le long du thrombus. L’efficacité de la recanalisation a été évaluée par la restauration du flux évaluée en Écho-Doppler et par phlébographie. L’innocuité a été évaluée par la recherche d’hématome de paroi par écho-Doppler et d’embolie pulmonaire par analyse histologique des poumons.

Résultats

Huit thromboses veineuses occlusives et 2 subocclusives ont été obtenues avec une longueur moyenne de 2,8±0,4cm. Parmi elles, seulement 8 étaient accessibles à la recanalisation car 2 thromboses étaient trop profondes (>3cm). La recanalisation a été systématiquement obtenue dans 8 cas, avec amélioration du débit en cas de thrombose partielle. Aucune extravasation de produit de contraste ou d’hématome n’a été observée. L’arbre artériel pulmonaire était macroscopiquement exempt de thrombus.

Conclusion

La thrombotripsie réalisée à haute fréquence (2,25MHz) est un outil efficace et sûr pour permettre une recanalisation veineuse non invasive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Thrombotripsie, Thrombose veineuse


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 163 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Management des endovenous heat induced thrombosis (EHIT). Une entité à prendre en compte
  • Mohamed Baba-Ahmed, L. Ladjouzi, N. Benmehidi, A. Hatri
| Article suivant Article suivant
  • Difficultés dans la prise en charge de l’insuffisance veineuse par les médecins généralistes : étude qualitative
  • Lina Khider, A. Galloula, G. Goudot, E. Messas, T. Mirault

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.