Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la contrainte de cisaillement pariétal par Doppler vectoriel ultrarapide dans la sténose carotidienne - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.170 
Guillaume Goudot 1, , L. Khider 2, 3, O. Pedreira 1, J. Poree 1, T. Mirault 2, 3, J.-M. Alsac 4, P. Julia 4, Mickaël Tanter 1, Mathieu Pernot 1, Emmanuel Messas 2, 3
1 Institut Langevin, INSERM U979, ESPCI Paris, CNRS UMR 7587, PSL Research University, Paris, France 
2 Vascular medicine department, HEGP, AP–HP, Paris France 
3 INSERM U970 PARCC, Paris Descartes University–USPC Sorbonne Paris Cité University, Paris, France 
4 Cardiovascular vascular surgery department, HEGP, AP–HP, Paris France 

Auteur correspondant.

Résumé

Contexte, motivation et objectifs

L’évaluation de la vulnérabilité de la plaque carotidienne est un facteur important pour guider l’indication d’une endartériectomie carotidienne en cas de sténose asymptomatique. L’Ultrarast Ultrasound Imaging (UUI) offre la possibilité d’évaluer les vitesses de flux sur une image 2D, permettant l’accès aux mesures de vitesse en contact avec la paroi artérielle et de mesurer la contrainte de cisaillement de la paroi (WSS). Notre objectif était d’évaluer la faisabilité de la mesure du WSS chez une cohorte prospective de patients présentant une sténose carotidienne.

Méthodes

Pour cette étude, une sonde linéaire a été utilisée (SL10-2, 7,5MHz, SuperSonic Imagine©). Les acquisitions UUI durent 600ms, déclenchées au pied du QRS, par la transmission de 3 ondes planes inclinées (-10 ; 0 ; 10°) avec une fréquence d’images effective de 5000Hz. Nous avons évalué la vitesse d’écoulement dans 5 zones de la paroi carotidienne:

– artère carotide commune ;

– montée de plaque ;

– pic de plaque ;

– descente de plaque ;

– artère carotide interne.

La contrainte de cisaillement de paroi (WSS) a été calculée avec la vitesse de champ de vecteur en utilisant la formule suivante, WSS=μ.δn.v avec v, la vitesse du sang, n, le vecteur normal à la paroi du vaisseau et μ, la viscosité du sang, calculée à partir de la valeur de l’hématocrite pour chaque patient. La méthode de mesure de la contrainte de cisaillement a été validée en utilisant un fantôme de carotide avec un écoulement laminaire et une viscosité connue.

Résultats

Quarante-huit patients ont été inclus dans cette étude. Parmi eux, 25 patients (âge moyen : 72±5 ans), avaient des images adaptées à l’analyse de la plaque carotidienne, c’est-à-dire permettant une visualisation longitudinale de la plaque entière, pour effectuer les mesures de WSS. Le pourcentage moyen de sténose était de 75±12 % (NASCET). Le WSS maximal était variable le long de la plaque carotidienne avec une augmentation progressive jusqu’à une valeur maximale au pic (2,12±1,27Pa). La zone de descente post-sténotique présentait la contrainte de cisaillement la plus faible (0,57±0,39Pa), inférieure aux valeurs WSS dans la zone saine (1,02±0,36Pa pour la carotide commune et 0,68±0,39Pa pour l’artère carotide interne).

Conclusion

Cette méthode a permis l’évaluation locale et directe de la contrainte de cisaillement de la paroi le long de plaque. Contrairement à l’évaluation globale de la vitesse par Doppler conventionnel, ces mesures permettent de mieux caractériser les conditions hémodynamiques pour mieux identifier les zones de vulnérabilité. La corrélation entre les valeurs WSS et l’analyse de la vulnérabilité histologique est actuellement en cours.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Plaque carotidienne, Imagerie ultrasonore


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 165 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement endovasculaire en semi-urgence des anévrismes aortiques complexes : nécessité d’optimiser la surveillance par échodoppler
  • Frédéric Cochennec-Paliwoda, P. Desgranges, J. Touma, E. Allaire, J.-P. Becquemin
| Article suivant Article suivant
  • Propriétés élastiques des artères carotides communes en cas de bicuspidie aortique valvulaire, existe-t-il une atteinte carotidienne spécifique ?
  • Guillaume Goudot, T. Mirault, L. Khider, A. Rossi, J. Albuisson, J.-M. Mazzella, M. Pernot, E. Messas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.