Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la prise en charge des thromboses veineuses profondes par les médecins généralistes en France en 2017 - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.173 
Alexandre Galloula , G. Ouanounou, L. Khider, M. Guillet, T. Mirault, E. Messas
 Service de Médecine vasculaire, Hôpital Européen Georges-Pompidou, AP–HP, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La thrombose veineuse profonde (TVP) est une maladie fréquente en soin primaire. La prise en charge est assurée en grande partie par les médecins généralistes. Le but de cette étude était de définir la prise en charge par les médecins généralistes en 2017.

Méthode

Deux questionnaires comportant 2 cas cliniques chacun de premier épisode de thrombose veineuse profonde proximale ou distale avec ou sans facteur déclenchant ont été envoyés à 1008 docteurs ou internes en médecine générale de France (688 docteurs et 320 internes), 178 médecins (88 docteurs et 90 internes) ont répondu (17,65 %) entre mai et décembre 2017. Les questions portaient sur l’anatomie, l’organisation du suivi, le bilan étiologique, le traitement et sa durée.

Résultats

Lorsqu’il s’agissait d’une thrombose poplitée, 94 % la considéraient profonde contre 50 % pour une thrombose fémorale superficielle. La TVP était jugée proximale pour 30 % des médecins pour la veine poplitée et 86 % pour la veine fémorale. Pour les TVP distales, 70 % confirmaient le caractère profond et 90 % le caractère distal. Dans seulement 16 % des cas, le médecin orientait au diagnostic le patient, le plus souvent vers un angiologue. Le traitement était adapté (HBPM+AVK ou AOD) dans seulement 65 % des cas quel que soit le type de TVP et dans 47% des cas si la durée de traitement présumée était prise en compte. Le bilan étiologique était adapté dans 82 % des cas quand la TVP était provoquée et 38 % quand la TVP était non provoquée. Le patient n’était orienté pour son suivi que dans 32 % des cas et le plus souvent vers un angiologue. L’âge des médecins, leur type d’exercice (installé, remplaçant, interne) ou leur lieu d’exercice (milieu hospitalier, rural ou citadin) n’influençaient pas cette prise en charge.

Conclusion

Quels que soient leur lieu, leur type d’exercice ou leur âge, les médecins généralistes prenaient en charge de manière uniforme les TVP qu’elles soient proximales ou distales, provoquées ou non provoquées. Malgré des imprécisions en anatomie veineuse, leur prise en charge était adaptée la plupart du temps. La mise en place des traitements anticoagulants dont les AOD semblent leur poser des problèmes. Il est nécessaire d’améliorer la formation des médecins durant leur internat mais aussi après sur la prise en charge des thromboses veineuses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Thrombose veineuse profonde, Traitement


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 166 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge ambulatoire des patients avec une thrombose veineuse profonde aux urgences. Mise en place d’un protocole de suivi
  • Alexandre Galloula, L. Khider, M. Guillet, T. Mirault, E. Messas
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage des AOMI aux urgences et effet d’une lettre d’information à 6 mois
  • Alexandre Galloula, J. Bendavid, R. Chocron, T. Mirault, E. Messas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.