Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les résultats du bilan de thrombophilie influencent-ils la durée de traitement anticoagulant pour une embolie pulmonaire inaugurale survenue avant 60 ans ? - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.176 
Jeannot Schmidt , A. Vivier, A. Lebreton, F. Moustafa, N. breuil, N. Dublanchet, S. Heuser
 Service Post-Urgences et Thérapeutique, CHU Gabriel Montpied, 63000 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Dans l’embolie pulmonaire inaugurale chez les patients de moins de 60 ans, les recommandations internationales plaident contre la réalisation systématique d’un bilan de thrombophilie ; ce bilan reste malgré tout encore largement effectué. Le but de notre étude est de montrer que le bilan de thrombophilie est non contributif et ses résultats n’influencent pas la durée d’anticoagulation pour cette catégorie de patients.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective incluant des patients de moins de 60 ans hospitalisés pour une embolie pulmonaire inaugurale avec un bilan de thrombophilie disponible, d’avril 2014 à mars 2017. Leurs caractéristiques ont été consignées sur une fiche standardisée. Chaque fiche a été proposée individuellement en lecture à 6 experts en deux temps: au temps 1 en aveugle des résultats du bilan de thrombophilie, puis au temps 2 en ayant connaissance des résultats du bilan de thrombophilie. Chaque expert devait préciser au temps 1, puis au temps 2, la durée d’anticoagulation qu’il préconisait. L’analyse a porté sur les concordances et les discordances intra-opérateurs et inter-opérateurs des réponses apportées.

Résultats

Cinquante-trois patients dont 43 % de femmes ont été inclus. Le bilan de thrombophilie s’est avéré normal pour 72 % des patients. Il a été retrouvé 76 % d’embolies pulmonaires non provoquées et une majorité d’embolies pulmonaires à faible risque de décès (72 %). Il n’y a pas eu de différence significative de durée d’anticoagulation entre le temps 1 et le temps 2 (p=0,60).

Conclusion

La prise en compte du résultat du bilan de thrombophilie ne modifie pas la décision des médecins quant à la durée d’anticoagulation chez les patients de moins de 60 ans ayant fait une embolie pulmonaire inaugurale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Thrombophilie, Décision thérapeutique


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 167 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sympathectomie thoracique supra-sélective sous thoracoscopie : Une expérience de 20 ans
  • Marc Fitoussi
| Article suivant Article suivant
  • AOMI : supériorité des protocoles à intensité croissante dans les épreuves de marche
  • Gerhard Schaumann

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.