Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Issues périnatales des grossesses gémellaires bichoriales biamniotiques selon le terme de réalisation des interruptions sélectives de grossesses - 10/03/19

Perinatal issues of biamniotic twin pregnancies depending on gestational ages of selective termination

Doi : 10.1016/j.gofs.2018.12.002 
M. Vannerum a, , E. Clouqueur b, c
a Maternité du Centre Hospitalier d’Arras, boulevard Georges-Besnier-Arras, France 
b Clinique d’obstétrique, CHU de Lille, 59000 Lille, France 
c EA 4489, environnement et santé prénatals, université de Lille, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Une anomalie sévère chez l’un des jumeaux est dépistée dans 1 à 2 % des grossesses gémellaires bichoriales, posant la question d’une attitude expectative ou d’une interruption sélective de grossesse (ISG). L’objectif principal était d’étudier l’influence du terme de réalisation de l’ISG sur les issues de grossesses.

Méthode

Il s’agissait d’une étude rétrospective, observationnelle, menée dans une maternité de niveau III, incluant les 58 grossesses bichoriales biamniotiques ayant subi une ISG entre le 1er janvier 2006 et le 31 septembre 2017. Ont été relevés les anomalies fœtales, les termes de diagnostics et de réalisations des ISG, les issues de grossesses et leurs termes.

Résultats

Les ISG réalisées avant 20 SA (groupe A) se compliquaient dans 8,7 % des cas de perte totale de grossesse, et dans 28,6 % des cas de prématurité dont 14,3 % avant 32 semaines d’aménorrhée (SA). Dans le groupe B (ISG prévue entre 20 et 32 SA), il n’y a pas eu de perte totale de grossesse/mort in utero (MIU), mais 40 % de prématurité dont 13,3 % avant 32 SA. Dans le groupe C (ISG prévue au-delà de 32 SA), il n’y a pas eu de MIU, mais 42,1 % de prématurité et une naissance avant 32 SA (5 %).

Conclusion

Le choix du terme de réalisation devrait être fait en concertation avec la patiente, après information sur les risques encourus et en prenant en compte les difficultés techniques du geste, variables en fonction des positions fœtales et de la pathologie présentée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

A severe fetal abnormality is found in 1–2% of biamniotic twin gestations leading to the dilemma of expectative management or selective termination of the defective fetus. The primary objective of our study was to determinate the relationship between perinatal outcomes and gestational ages of selective termination.

Methods

We conducted a single-center retrospective and observational study which reviewed 58 biamniotic twin pregnancies that underwent selective termination for discordant fetal anomalies between January 2006 and September 2017. Fetal anomalies, ages of diagnostic and selective termination, perinatal outcomes were noted.

Results

Selective terminations realised before 20 weeks (group A) were complicated by 8,7% of fetal loss and 28,6% of prematurity, of which 14,3% before 32 GA. In group B (selective termination planned between 20 and 32 weeks), there was no fetal loss but 40% of prematurity of which 13,3% before 32 GA. In group C (selective termination planned after 32 weeks), there was no fetal loss, but 42,1% of prematurity, and one birth before 32 GA (5%).

Conclusions

Gestational age of a selective termination should be determined together with the parents, after informing them about the risks and technical difficulties at each gestational age.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Interruption sélective de grossesse, Gémellaire, Bichoriale

Keywords : Selective termination, Biamniotic, Twin gestations


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 47 - N° 3

P. 281-285 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Déclenchement par ballonnet en cas d’utérus cicatriciel et col défavorable : la tentative en vaut-elle la chandelle ?
  • J. Boujenah, C. Fleury, A. Tigaizin, A. Benbara, L. Mounsambote, R. Murtada, M. Fermaut, L. Carbillon
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité du cerclage préventif indiqué sur des antécédents obstétricaux en cas de grossesse gémellaire
  • M. Métairie, D. Korb, C. Morin, T. Schmitz, O. Sibony

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.