Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Influence des facteurs hormonaux sur le pronostic des cancers du sein triple négatifs - 12/03/19

Doi : 10.1016/j.gofs.2019.03.006 
Victoire Weymuller a, b, Agnes Caille c, Caroline Diguisto a, b, Marie Chas a, b, Marie Lise Jourdan d, Flavie Arbion e, Gilles Body a, b, d, Lobna Ouldamer a, b, d,
a Département de gynécologie, Centre Hospitalier Régional Universitaire de Tours, Hôpital Bretonneau, 2 boulevard Tonnellé, 37044, Tours, France 
b Faculté de Médecine François-Rabelais, 10 boulevard Tonnellé, 37044, Tours, France 
c Université de Tours, INSERM, SPHERE U1246, CHRU, CIC, 1415, Tours, France 
d Unité INSERM 1069, 10 boulevard Tonnellé, 37044, Tours. France 
e Département de pathologie, Centre Hospitalier Régional Universitaire de Tours, Hôpital Bretonneau, 2 boulevard Tonnellé, 37044, Tours, France 

Auteur correspondant: Service de Gynécologie, CHU Bretonneau, 2 Boulevard Tonnellé, 37000, Tours, FranceService de GynécologieCHU Bretonneau2 Boulevard TonnelléTours37000France
Sous presse. Manuscrit accepté. Disponible en ligne depuis le mardi 12 mars 2019

Résumé

Objectif

Les cancers du sein triple négatifs, définis par l’absence d’expression des récepteurs hormonaux et de la protéine HER2, sont considérés comme des tumeurs agressives et de mauvais pronostic en comparaison aux tumeurs hormono-sensibles. L’objectif de l’étude était d’évaluer les associations entre les facteurs hormonaux et les facteurs influençant le pronostic chez les patientes prises en charge pour tumeurs triple négatives.

Matériel et méthodes

Toutes les femmes opérées d’un cancer du sein triple négatif entre Janvier 2009 et Décembre 2013 ont été incluses. Pour chaque patiente, les facteurs recueillis ont été les données cliniques, anatomopathologiques, la prise en charge thérapeutique, ainsi que les données de survie.

Résultats

Sur la période de l’étude, 1682 femmes ont été opérées d’un cancer du sein, dont 1444 présentaient au moins une tumeur infiltrante. 155 patientes (10,7%) avaient une tumeur triple négative. L’âge moyen au diagnostic pour les tumeurs triple négatives était de 56,4 ans, soit significativement plus jeune que pour les autres types de tumeurs, p=0,0001. Chez les patientes avec une tumeur triple négative, la parité était le seul facteur hormonal identifié comme un facteur indépendant d’atteinte ganglionnaire axillaire (OR=1,53 IC95% [1,10-2,25] p=0,02) et l’antécédent de THM comme facteur indépendant protecteur de récidive loco-régionale (OR=0,13 [0,005-0,64] p=0,001). Nous n’avons pas trouvé de facteur hormonal identifié comme prédictif de métastase à distance. Nous n’avons pas retrouvé de différence de survie en fonction de la parité (p=0,72), de la catégorie d’IMC (p=0,62), de la prise ou non de THM (p=0,49).

Conclusion

Les facteurs hormonaux semblent également avoir une implication pronostique pour les tumeurs triples négatives malgré l’absence d’expression des récepteurs hormonaux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Triples negative breast cancer defined by the absence of expression of the hormone receptors and HER2 protein, are considered as aggressive tumours with bad outcome in comparison to the hormone sensitive tumours. The aim of the study was to evaluate the link between hormone factors and prognostic factors of triple negative tumours.

Material and methods

All patients managed for a triple negative breast cancer between January, 2009 and December, 2013 were included. For every patient, collected data were the clinical, histological, adjuvant or neoadjuvant treatments, as well as survival data.

Results and conclusion

During the study period, 1682 patients were operated for a breast cancer, among which 1444 presented at least an invasive tumour. 155 women (10,7 %) had a negative triple tumour. The average age of diagnosis was 56,4 years, is significantly younger than for patients with other types of tumours, p=0,0001. For women with a triple negative tumour, the parity was the only hormonal factor identified as an independent factor for axillary lymph node involvement: OR=1,53 IC95 % [1,10-2,25] p=0,02) and previous Hormone replacement therapy as an independent factor of locoregional recurrence (OR=0,13 [0,005-0,64] p=0,001). We did not find any hormonal factor predictive of distant metastasis. We did not find any difference in overall survival according to the parity (p=0,72), the Body mass index (p=0,62) or the use of HRT (p=0,49).

Conclusion

Hormone factors seem to have a prognostic implication for triple negative despite the absence of hormone receptors expression.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : cancer du sein, tumeur triple négative, facteurs hormonaux, parité, ménopause, obésité, pronostic

Keywords : Breast cancer, triple negative tumours, hormone factors, parity, menopause, obesity, prognostic



© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.