Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Implémentation francophone de la thérapie basée sur la mentalisation (TBM) pour le trouble de personnalité limite - 19/03/19

Mentalization based treatment (MBT) for borderline personality disorder among a population of French-speaking patients

Doi : 10.1016/j.encep.2018.04.003 
P. Prada a, D. Badoud a, b, R. Nicastro a, K. Dieben a, E. Rüfenacht a, A. Dayer a, d, N. Perroud a, 1, , M. Debbané b, c, 1
a Service des spécialités psychiatriques, département de santé mentale et de psychiatrie, hôpitaux universitaires de Genève, 20, bis rue de Lausanne, 1201 Genève, Suisse 
b Unité de psychologie clinique développementale, faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, université de Genève, Suisse 
c Département de recherche en psychologie clinique, de l’éducation et de la santé, University College London, Londres, Royaume-Uni 
d Départment des neurosciences de base, université de Genève, Genève, Suisse 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Le trouble de personnalité limite représente un défi pour les thérapeutes en raison du nombre élevé des comportements autodommageables et suicidaires, des ruptures thérapeutiques, et de la mauvaise réponse aux psychotropes. Des traitements psychothérapeutiques empiriquement validés ont été développés ces dernières années, dont la thérapie basée sur la mentalisation, une approche psychodynamique intégrative d’origine britannique. Bien que cette approche soit validée comme un traitement efficace pour le trouble de personnalité limite, aucune étude empirique n’a, à ce jour, été menée sur des patients francophones. Cette étude a comme objectif d’évaluer la composante psycho-éducative de la mentalisation sur une population de patients francophones.

Méthode

Quatorze patients souffrants d’un trouble de personnalité limite ont suivi une thérapie basée sur la mentalisation d’une durée de 3 mois, consistant en une initiation à la mentalisation à raison d’un groupe et d’un entretien individuel hebdomadaires. Les patients ont rempli divers questionnaires évaluant la dépression, le désespoir, les stratégies de régulation émotionnelle, et les capacités réflectives.

Résultats

La composante psycho-éducative de la thérapie basée sur la mentalisation fut significativement associée à une meilleure régulation cognitive des émotions, de l’empathie et des capacités réflectives, et à une diminution du désespoir. Le taux de rétention dans le programme s’est élevé à 71,4 %.

Conclusions

Ces résultats préliminaires témoignent de l’efficacité de la phase psycho-éducative de la thérapie basée sur la mentalisation, en particulier des effets positifs sur la symptomatologie dépressive et les processus de régulation de soi chez des patients avec un diagnostic de trouble de personnalité limite.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Borderline Personality Disorder is a frequent disorder that is challenging for therapists to treat due to the prevalence of self-damaging and suicidal behaviours and interruptions of the therapeutic alliance, as well as a poor response to psychotropic treatments. In recent years, several empirically-validated psychotherapeutic treatments have been developed, including Mentalisation-Based Therapy, which is an integrative psychodynamic approach created in Britain. Although numerous studies have showed Mentalisation-Based Therapy to be an efficient treatment of Borderline Personality Disorder, its specific components have yet to be assessed. Furthermore, there have been no empirical studies conducted among groups of French-speaking patients. The purpose of this study is twofold: To provide an initial assessment of the efficacy of the mentalisation-based psycho-educational component, which is the first component of any mentalisation-based therapy, and to provide the first assessment of this approach among a population of French-speaking patients.

Method

Over a three-month period, 14 Borderline Personality Disorder sufferers followed a psycho-educational Mentalisation-Based Therapy programme consisting of group sessions to introduce patients to mentalisation and weekly individual interviews. Patients filled in various question forms assessing, among others, the intensity of their depression, their degree of hopelessness, their emotional regulation strategies, and their reflective abilities.

Results

The psycho-educational component of Mentalisation-Based Therapy is significantly associated with improved cognitive emotional regulation, empathy and reflective abilities, and with a reduced sense of hopelessness. The programme retention rate was of 71.4%.

Conclusion

Despite the small sample size and the short treatment period, these preliminary results demonstrate the efficiency of the psycho-educational phase of Mentalisation-Based Therapy, and in particular the positive effects of the treatment on depressive symptomatology and self-regulation processes among patients with a Borderline Personality Disorder diagnosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Psychothérapie, Mentalisation, Trouble de la personnalité

Keywords : Psychotherapy, Mentalisation, Borderline personality disorder


Plan


© 2018  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 2

P. 133-138 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Influence d’un programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) sur la qualité de vie de personnes souffrant d’un trouble bipolaire : premiers résultats
  • V. Lequimener-de Lorgeril, M. Chirio-Espitalier, M. Grall-Bronnec
| Article suivant Article suivant
  • Soins médicaux généraux en unité hospitalière spécialement aménagée : une enquête nationale
  • A. Gharib, A. Hieulle, A. Amad, M. Horn, V. Hedouin, P. Thomas, T. Fovet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.