Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Soins médicaux généraux en unité hospitalière spécialement aménagée : une enquête nationale - 19/03/19

General medical care in French psychiatric units for inmates: A national survey

Doi : 10.1016/j.encep.2018.06.004 
A. Gharib a, , A. Hieulle b, A. Amad c, d, M. Horn c, d, V. Hedouin e, f, P. Thomas c, d, T. Fovet c, d
a Service de psychiatrie de l’adulte, CHU de Lyon, hôpital Pierre-Wertheimer, groupement hospitalier Est, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron cedex, France 
b Cabinet médical du Triolo, 11, rue Traversière, 59650 Villeneuve d’Ascq, France 
c Clinique de psychiatrie, hôpital Fontan), unité CURE, centre hospitalier régional universitaire de Lille (CHRU de Lille), 2, avenue Oscar-Lambret, 59000 Lille, France 
d Laboratoire de sciences cognitives et sciences affectives (SCALab-PsyCHIC), CNRS UMR 9193, université de Lille, 59000 Lille, France 
e CHU de Lille, institut de médecine légale, rue André-Verhaeghe, 59000 Lille, France 
f EA 7367, unité de taphonomie médico-légale, université de Lille, 42, rue Paul-Duez, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les unités hospitalières spécialement aménagées (UHSA) accueillent des personnes détenues qui souffrent d’un trouble psychiatrique nécessitant une prise en charge hospitalière à temps complet. Les pathologies non psychiatriques sont surreprésentées chez les patients souffrant de troubles psychiatriques, mais aussi chez les personnes détenues. Les patients hospitalisés en UHSA sont donc largement exposés à ces pathologies et il apparaît indispensable de s’intéresser à l’organisation de la médecine générale dans ces établissements. L’objectif de cette étude est d’effectuer un état des lieux des soins médicaux généraux en UHSA, au moyen d’une enquête par questionnaire menée auprès des médecins coordonnateurs de l’ensemble des établissements. Les résultats montrent qu’au sein de chaque UHSA, il existe un poste de médecin généraliste, senior ou interne. L’examen physique, le bilan biologique et l’électrocardiogramme sont systématiquement réalisés à l’entrée des patients dans 7, 5 et 9 établissements, respectivement. Toutefois, plusieurs limites sont à soulever. D’abord, dans 3 UHSA seulement les médecins prennent contact avec le médecin traitant du patient. Ensuite, l’extraction du patient est systématique lorsqu’une consultation spécialisée est demandée. Or, pour 6 UHSA, il n’est pas exceptionnel que certaines extractions soient annulées, sans qu’un avis médical ne soit systématiquement demandé. Enfin, le respect du secret médical vis-à-vis de l’administration pénitentiaire est parfois difficile à assurer au cours de ces extractions. À partir des observations réalisées, des pistes d’amélioration pour l’organisation des soins médicaux généraux en UHSA sont proposées autour de quatre grands axes : la structure et l’organisation générale ; l’activité de médecine générale ; le lien avec les partenaires de soin et l’articulation avec l’administration pénitentiaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

The UHSA (UHSA) are French psychiatric units for inmates which admit detainees suffering from a psychiatric disorder requiring full-time hospital care. Non-psychiatric pathologies are overrepresented in patients with psychiatric disorders but also in detainees. As a result, patients hospitalized in UHSA are largely exposed to non-psychiatric conditions, and exploring the organization of general medical care for these patients appears very relevant. The aim of this study is to review the general medical care in all French UHSA.

Methods

A descriptive study was carried out through a survey of the nine facilities.

Results

All UHSA benefit from the intervention of a general practitioner. The physical clinical examination, the biological assessment and the electrocardiogram are systematically performed at the patient's admission in 7, 5 and 9 establishments, respectively. However, the offer of general medical care in UHSA seems disparate and sometimes insufficient. Specialized consultations are regularly requested during hospitalizations, but no establishment benefits from a telemedicine system or specialized consultations on site. The extraction of the patient to the general hospital is therefore systematic when such a consultation is needed. But the number of penitentiary escorts per day is limited. In 6 UHSA, medical extractions are thus regularly canceled by the penitentiary administration, sometimes without a medical opinion. Finally, the patient's regular physician is only contacted in 3 UHSA during hospitalizations.

Conclusion

Based on these results, ways of improving the organization of general medical care in UHSA are proposed through four main axes: the structure and general organization; the general medical care; the link with the healthcare partners and the articulation with the penitentiary administration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Unité hospitalière spécialement aménagée, Psychiatrie, Pathologie non psychiatrique, Prison, Détenu

Keywords : Unité hospitalière spécialement aménagée, Psychiatry, Non-psychiatric disorders, Prison, Detainee, Forensic psychiatry


Plan


© 2018  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 2

P. 139-146 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Implémentation francophone de la thérapie basée sur la mentalisation (TBM) pour le trouble de personnalité limite
  • P. Prada, D. Badoud, R. Nicastro, K. Dieben, E. Rüfenacht, A. Dayer, N. Perroud, M. Debbané
| Article suivant Article suivant
  • Validation du biais contre les indices infirmatoires chez un échantillon francophone de patients schizophrènes
  • O. Lefebvre, V. Leleu, M. Mehmet, V. Yon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.