Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Marche parkinsonienne du sujet âgé : valeur predictive de la notion d’antécédent de chute concernant sa récidive, une étude prospective - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.276 
Michèle Kiesmann 1, , Elise Schmitt 1, Erik Sauleau 2, Thomas Vogel 1, Catherine Jehl 1, Patrick Karcher 1, Georges Kaltenbach 1
1 Pôle de gériatrie, HUS, Strasbourg 
2 Département d’informatique médicale, HUS, Strasbourg 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Un tiers des personnes de 80 ans et plus chute plus d’une fois par an. La marche parkinsonienne et les troubles cognitifs sont des facteurs de risque de chutes multiples et de morbidité élevée.

Objectifs

L’objectif principal de cette étude est l’analyse des liens entre le nombre de chutes enregistrées en prospectif et l’antécédent de chute dans les 6 mois qui précèdent l’inclusion dans l’étude. Les co-morbidités et la mortalité sont aussi analysées.

Patients et méthodes

Marche à petits pas monobloc et parkinsonisme non induit hors phase aiguë sont requis à l’inclusion. Le bilan initial est exhaustif tant sur le plan moteur que cognitif. Comparaison entre les chuteurs multiples et les chuteurs avec au plus une chute par an. Le suivi enregistre les chutes par téléphone tous les 2 mois pendant un an, terme clôturé par une visite.

Résultats

Au total, 80 patients inclus, 0,56 H, âge median 81,8 ans, MP 0,45 ; Parkinson vasculaire 0,36 ; Maladie des Corps de Lewy 0,10 ; Parkinson atypique 0,08. Notion de chute à l’inclusion : 57 %. La médiane du score MMSE était 25. Le score UPDRS III partiel médian était 16,5/56 et le score médian d’une échelle de marche 15/30. A 12 mois, 36 % des patients n’avaient pas eu de chute et 6 % 1 chute. Une régression de Poisson a permis de calculer que la variable notion de chute était très significativement reliée au nombre de chutes à un an.

Discussion

Les facteurs de risque de chute du sujet âgé sont l’âge, le sexe féminin, les troubles de la marche, les troubles du rythme cardiaque, de l’équilibre, les troubles cognitifs et la notion de chute. Dans cette étude de la marche parkinsonienne qui rassemble de nombreux facteurs de risque, c’est la notion d’antécédent de chute qui se distingue comme facteur le plus déterminant parmi les paramètres ici analysés.

Conclusion

Il importe de rechercher la notion d’antécédent de chute récente dans le cas de troubles de la marche parkinsonienne en raison de sa forte valeur prédictive de récidive de chutes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Parkinsonisme, Personne âgée, Chute


Plan


 Étude enregistrée dans Clinical trials.gov NCT02885493


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S103-S104 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fluctuations non motrices chez le patient parkinsonien : validation d’une échelle d’hétéro-évaluation diagnostique
  • Florent Faggianelli, Tatiana Witjas, Anderson Loundou, Karine Baumstarck, Pascal Auquier, Nathalie Semeriva, Jean-Philippe Azulay
| Article suivant Article suivant
  • ACTIFPARK, programme d’éducation thérapeutique à l’activité physique adaptée à un stade débutant de la maladie de Parkinson : résultats préliminaires chez 16 patients
  • Simon Dordain, Jean-Philippe Caron, Patrice Holvoet, Serge Berthoin, Anne Blanchard-Dauphin, Nicolas Carrière, Luc Defebvre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.