Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Activités paroxystiques non épileptiformes à l’électro-encéphalogramme du sujet âgé : observation d’un patient âgé présentant un pattern atypique - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.060 
Prisca-Rolande Bassolé 1, , Massi Gams Daniel 2, Soda Diop Marième 3, Bouna Seck Lala 4, Diagne Massar 5, Mouhamadou Mansour Ndiaye 6
1 Département de neurologie, hôpital de Fann, école de médecine SCIMD, université privée El Hadj Ibrahima Niasse, université Cheikh Anta Diop Dakar, Dakar, Sénégal 
2 Département des sciences médicales, faculté de médecine et de pharmacie de l’université de Douala, Douala, Cameroun 
3 Département neurologie, université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal 
4 Département de neurologie de l’université Gaston Berger de Saint-Louis, département de Neurologie, université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal 
5 Département de neurologie, université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal 
6 Clinique de neurologie, centre hospitalier national universitaire de Fann, Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’Électro-EncéphaloGramme (EEG) du sujet âgé doit être considéré avec attention. L’examinateur doit savoir reconnaitre certaines particularités pouvant faire croire à des anomalies épileptiques faisant instituer à tort un traitement anti-épileptique.

Observation

Patient de 64 ans, hypertendu, consultant pour des céphalées et des cénestopathies à type de brûlures du vertex accompagnées de bourdonnement d’oreilles et d’insomnie aiguë évoluant depuis 2 mois. L’examen clinique a objectivé une HTA systolique à 140/80mmHg, aucune atteinte des fonctions supérieures ni signe de localisation neurologique. Un premier EEG de veille (20/06/16), objectiva une activité de base Alpha à 8,5–9 Hertz, postérieure, irrégulière, symétrique, synchrone alternant avec une activité rythmique monomorphe, focale, spontanée, paroxystique, à début et fin brusques et d’aspect encoché. Cette activité rythmique était de fréquence lente thêta-delta à 3–4 Hertz, centro-pariéto-temporale droite, durant en moyenne 15 secondes, non renforcée par l’hyperpnée ni par la stimulation lumineuse intermittente. À l’ouverture des yeux, une réactivité du paroxysme était notée. Aucune manifestation clinique n’a été observée. Un scanner cérébral objectiva une atrophie corticale, des lacunes périventriculaires et une hypodensité bilatérale de la substance blanche périventriculaire en faveur de leucoaraiose. Le patient est revu un mois après et un 2e EEG de veille, dans les mêmes conditions, retrouve un pattern identique, conservant la réactivité à l’ouverture des yeux.

Discussion

Le Subclinical Rhythmic Electrographic Discharges of Adults (SREDA) est un pattern rare et bénin rapporté particulièrement chez les patients âgés et non associé à l’épilepsie. Il est dans la majorité des cas de topographie pariéto-temporale postérieure, se produisant à la veille et persistant sur les enregistrements ultérieurs. Sa physiopathologie incrimine l’ischémie cérébrale chronique comme l’un des mécanismes de sa genèse.

Conclusion

L’EEG doit être lu par un électro-encéphalographe avisé afin d’éviter les erreurs de diagnostic pour certains patterns rares et bénins indiquant un traitement lourd et coûteux chez un sujet âgé souvent déjà polymédiqué.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : SREDA, Sujet âgé, Épilepsie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S11-S12 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’évaluation neuropsychologique des patients candidats à une chirurgie de l’épilepsie : recommandations françaises dans la population adulte
  • Helene Brissart, Mélanie Planton, Matthias Bilger, Christine Bulteau, Groupe Epi-Neuropsy 5, Marisa Denos, Magali Boutin
| Article suivant Article suivant
  • Crises sérielles : quelles étiologies ?
  • Hadia Rebouh, Assia Boulefkhad, Yamina Sifi, M’zahem Abderrahim, Seddik Fekraoui Abubakr, Abdelmajid Hamri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.