Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le profil urodynamique des troubles vésico-sphinctériens dans la maladie de Biermer - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.293 
Sanaa Mdarbi , Yvette Moigny Gaju, Nada Kyal, Soukaina Hrar, Hasnaa Boutalja, Fatima Lmidmani, Abdellatif El Fatimi
 Service de médecine physique et réadaptation, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La maladie de Biermer peut réaliser un syndrome médullaire par sclérose combinée de la moelle. Les troubles vésico-sphinctériens (TVS) doivent être recherchés. Nous rapportons deux observations de TVS sur maladie de Biermer.

Observation

Observation 1 Mr G.A, 53 ans, est suivi pour sclérose combinée de la moelle sur maladie de Biermer depuis 2010. Il présente une tétraparésie spastique, hypoesthésie non systématisée et des TVS à type de ; dysurie, pollakiurie, nycturie et incontinence urinaire mixte. Le bilan urodynamique a montré ; une dyssynérgie vésico-sphinctérienne avec résidu post-mictionnel significatif, vessie hypersensible et hypertonie sphinctérienne Prise en charge(PEC) ; alpha-bloquant, sondage intermittent et calendrier mictionnel. Observation 2 Mr B.B, 26 ans, est suivi pour sclérose combinée de la moelle sur maladie de Biermer depuis 2013. Il présente une paraplégie spastique avec des TVS à type de rétention urinaire avec fuite par regorgement Le bilan urodynamique a montré une vessie hypocompliante, retentioniste, acontractile, de grande capacité dangereuse pour le haut appareil urinaire. L’echographie vésico-rénale a montré une vessie de lutte et une importante hydronéphrose à droite PEC ; sondage intermittent et calendrier mictionnel.

Discussion

Les TVS dans la maladie de Biermer sont peu détaillés dans la littérature. Ces troubles surviennent à un stade avancé de la maladie et répondent au traitement par la vitamine B12. La PEC dépend du profil vésical qui peut être mis en évidence par l’exploration urodynamique.

Conclusion

Le diagnostic des TVS dans la maladie de Biermer fait appel au bilan urodynamique afin de mieux les prendre en charge et d’éviter le retentissement sur le haut appareil urinaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Examen urodynamique, Troubles vésicosphinctérins, Maladie de biermer


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S111 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Processus de la douleur chronique et Alexithymie
  • Fatima Asbayo
| Article suivant Article suivant
  • Registre Wilson France : ces données rares et précieuses de vos patients wilsoniens !
  • Nadège Girardot, Aurélia Poujois, Anne-Sophie Brunet, Alain Lachaux, France Woimant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.