Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypertension-intracrânienne bénigne : pensez aux endocrinopathies - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.306 
Rihab Laamouri, Mariem Messelmani , Wala Souissi, Khaoula Laabidi, Malek Mansour, Jamel Zaouali, Ridha Mrissa
 Service de neurologie, hôpital Militaire Principal d’Instruction de Tunis, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le syndrome d’hypertension-intracrânienne (HTIC) dite bénigne peut mettre en jeu le pronostic visuel. Les endocrinopathies peuvent en être une étiologie rare.

Objectifs

Rapporter les modalités thérapeutiques et évolutives des patients présentant une HTIC associée à une endocrinopathie.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique réalisée au service de neurologie de l’hôpital militaire de Tunis. Nous avons inclus les patients présentant un syndrome d’HTIC associé à une endocrinopathie. Un examen ophtalmologique, une imagerie cérébrale, une ponction lombaire avec mesure de pression et un bilan biologique ont été pratiqués chez tous ces patients.

Résultats

Nous avons colligé six patients. L’âge moyen était de 32,5 ans. On a noté deux cas d’insuffisance surrénalienne, deux cas de thyroïdite de Hashimoto, un cas d’hypercortisolémie et un cas d’hyperprolactinémie. Tous ces patients ont bénéficié d’un traitement par acétazolamide, des ponctions lombaires déplétives dans deux cas, des bolis de corticoïdes dans trois cas. Une dérivation péritonéo-ventriculaire a été réalisée dans un cas. Une récidive du syndrome d’HTIC a été notée chez deux patientes.

Discussion

L’insuffisance surrénalienne, l’hyperaldostéronisme, la maladie de Cushing, l’hyperparathyroïdie et la thyroïdite auto-immune ont été rapportés dans la littérature comme des étiologies du syndrome d’HTIC. La physiopathologie est non encore identifiée. Le traitement étiologique ne garantit pas toujours la guérison. L’évolution peut être marquée par la récidive mais aussi par l’aggravation des troubles visuels.

Conclusion

Devant tout syndrome d’HTIC, il faut penser aux endocrinopathies. Le traitement doit comporter un volet étiologique et un volet symptomatique qui doit être entamé rapidement afin de préserver l’acuité visuelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Acuité visuelle, Ponction lombaire, Hypertension-intracrânienne


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S115-S116 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La neuropathie ophtalmoplégique douloureuse : une entité bénigne ?
  • Cecile Aerts, Sophie Huby, Anne Le Floch, Eric Thouvenot, Dimitri Renard, Giovanni Castelnovo
| Article suivant Article suivant
  • Usage et mésusage des antalgiques au cours des crises de migraine : enquête réalisée auprès du corps médical
  • Tarik Benhsain, Sara Sabiry, Hicham El Otmani, Mohammed Abdoh Rafai, Bouchra El Moutawakil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.