Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profil étiologique des céphalées aiguës aux urgences : série de 322 patients - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.308 
Hajar Khattab , Youness Habtany, Bouchra Ferdous, Bouchra El Moutawakil, Hicham Elotmani, Mohammed Abdoh Rafai
 Neurologie, C.H.U Ibn Rochd - Casablanca, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les céphalées aiguës constituent un motif fréquent de consultation aux urgences (1,5 à 2,5 %). Le spectre étiologique est hétérogène. Les céphalées primaires représentent 25 à 55 %.

Objectifs

Décrire le profil étiologique des céphalées aux urgences neurologiques du CHU.

Patients et méthodes

Étude observationnelle, rétrospective, à visée descriptive, sur une période de 2 ans (août 2016–août 2018), au service d’accueil des urgences du CHU de Casablanca. La collecte des données était faite à partir du registre des urgences grâce à une fiche d’exploitation. Nous avons inclus tous les patients ayant consulté aux urgences pour une céphalée aiguë.

Résultats

Nous avons colligés 322 patients. L’âge moyen était à 44,72±18,46 avec une prédominance féminine (233F, 89H). Les principaux antécédents : HTA 19,25 % et diabète 13,66 %. Elles étaient de type hypertension-intracrânienne 33,5 %, non spécifiques 20,5 % ou pseudo migraineuses 12,1 %. Elles étaient secondaires dans 80,74 % : pathologie vasculaire 27,32 %, HTIC idiopathique 9,9 %, Horton 6,2 %, méningite et pathologie glaucomateuse 4 %, pathologie tumorale 3 %. Les céphalées primaires ont représenté 19,26 %.

Discussion

L’anamnèse est capitale afin de préciser les caractéristiques de la céphalée et les signes accompagnateurs pour distinguer les céphalées primaires ne nécessitant pas d’explorations des céphalées secondaires attribuées à une cause organique et imposant une exploration étiologique. L’imagerie cérébrale tient une place importante puisque les causes vasculaires étaient en tête de file dans notre spectre étiologique.

Conclusion

La céphalée aiguë est une urgence diagnostique et thérapeutique. Les étiologies sont multiples. Sa démarche diagnostique est bien codifiée afin d’éliminer toute cause secondaire curable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Étiologies, Urgences, Céphalées


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S116 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Usage et mésusage des antalgiques au cours des crises de migraine : enquête réalisée auprès du corps médical
  • Tarik Benhsain, Sara Sabiry, Hicham El Otmani, Mohammed Abdoh Rafai, Bouchra El Moutawakil
| Article suivant Article suivant
  • Les céphalées chez les hémodialysés : résultats d’une enquête
  • Asmaa Hazim, R. Tazi, J. Aasfara, Z. Salimi, I. Slassi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.