Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les céphalées chez les hémodialysés : résultats d’une enquête - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.309 
Asmaa Hazim , R. Tazi, J. Aasfara, Z. Salimi, I. Slassi
 Service de neurologie, hôpital Cheikh Khalifa IBN Zayed de Casablanca, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La céphalée de l’hémodialysé est une entité clinique bien définie, peu étudiée, classée parmi les céphalées secondaires, affectant 70 % de tous les dialysés chroniques.

Objectifs

Rechercher la prévalence des céphalées chez les hémodialysés dans la région du grand Casablanca et les caractériser. Étudier le comportement des patients face à ces céphalées.

Patients et méthodes

Une enquête descriptive, transversale et multicentrique a été menée chez des insuffisants rénaux en hémodialyse chronique depuis au moins 6 mois. La céphalée liée à l’hémodialyse a été définie selon les critères ICHD3β. Un questionnaire a été administré aux patients selon un mode directif, recueillant des données socio-démographiques, thérapeutiques et évolutives. Analyse statistique sur Epi Info avec recherche de corrélations.

Résultats

Notre étude retrouve une prévalence des céphalées de 60 % dont 7 % de type « migraine » et 35 % de céphalées liées à l’hémodialyse. Cette dernière est d’une durée moyenne de 7,2h, pulsatiles dans 38 % des cas et d’intensité modérée dans 48 % des cas. Au total, 51,3 % des patients sous hémodialyse à haute perméabilité présentent des céphalées liées à l’hémodialyse contre 12,5 % sous hémodiafiltration (p=0,008)

Discussion

La prévalence des céphalées liées à l’hémodialyse est variable selon les études (25 % dans notre travail), ceci est dû probablement à une confusion entre les céphalées chez l’hémodialysé et les céphalées liées à la technique de dialyse. L’effet protecteur de l’hémodiafiltration pourrait être expliqué par la meilleure épuration des substances pro-inflammatoires qu’offre cette technique.

Conclusion

La céphalée de l’hémodialysé reste une entité clinique mal étudiée. Nos résultats suggèrent l’intérêt de l’hémodiafiltration comme thérapie préventive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémodiafiltration, Dialyse, Céphalées


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S117 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Profil étiologique des céphalées aiguës aux urgences : série de 322 patients
  • Hajar Khattab, Youness Habtany, Bouchra Ferdous, Bouchra El Moutawakil, Hicham Elotmani, Mohammed Abdoh Rafai
| Article suivant Article suivant
  • Déficits régressifs à répétition : pensez aux diagnostics différentiels !
  • Sara Joulaibi, Tony Altarcha, Nicolas Chausson, Didier Smadja

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.