Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Modification de la fonction auditive dans un modèle de migraine chez le rat - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.314 
Mélissa Zuel 1, , Julie Duron 2, François Gabrielli 3, Paul Avan 4, Radhouane Dallel 5, Lénaïc Monconduit 3
1 Neurologie, CHU Gabriel-Montpied, rue Montalembert, Clermont-Ferrand, France 
2 Biophysique neurosensorielle, faculté de médecine, Clermont-Ferrand 
3 Laboratoire neurodol UMR1107, faculté chirurgie dentaire, Clermont-Ferrand 
4 Biophysique neurosensorielle, faculté de chirurgie dentaire, Clermont-Ferrand 
5 Odontologie, U-1107, neurodol, CHU Estaing, Clermont-Ferrand 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La migraine se caractérise par la survenue de céphalées épisodiques pouvant devenir chroniques. La chronicité favorise l’apparition de troubles sensoriels, telle la phonophobie, définie comme une intolérance à la lumière.

Objectifs

L’objectif de cette étude est de comprendre les mécanismes physiopathologiques qui sous tendent la phonophobie au cours de la migraine, en mesurant l’intégration d’un son le long des voies auditives.

Patients et méthodes

Nous avons induit une sensibilisation centrale trigéminale, par l’injection méningée unique ou répétée d’une soupe inflammatoire (SI). Les contrôles recevaient des injections répétées de liquide cérébrospinal artificiel (aCSF). Notre critère de migraine, l’allodynie cutanée, induite par la sensibilisation centrale, était révélée par le test aux filaments de Von-Frey. Les potentiels évoqués auditifs (PEA) nous ont permis de comparer les latences et amplitudes d’ondes positives et négatives entre les différents groupes.

Résultats

Une allodynie mécanique cutanée était provoquée dès la première injection méningée de SI, contrairement à l’injection d’aCSF. Lors des PEA, les ondes positives P1 et P2, et négatives N1 et N2 étaient les plus reproductibles : leurs amplitudes diminuaient et leurs latences augmentaient avec la diminution de l’intensité sonore. Cependant, cet aspect était atténué avec la répétition des injections de SI. Par ailleurs, une augmentation transitoire des latences survenait lors d’une seule injection de SI.

Discussion

Des résultats similaires sont observés avec un autre modèle utilisant l’injection intra-veineuse de nitroglycérine. D’autres études montrent que les projections trigéminales modulent l’activité des voies auditives en contrôlant le réflexe stapédien, abaissant son seuil de déclenchement lors de la migraine. Par la suite, nous aimerions évaluer la réversibilité des réponses des PEA par les traitements anti-migraineux (triptans et propanolol).

Conclusion

La stimulation trigéminale répétée modifie l’intégration du son au niveau des voies auditives, contrairement à une stimulation unique ou au groupe contrôle, avec une intensité sonore modérée perçue plus forte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Soupe inflammatoire, Phonophobie, Migraine


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S118-S119 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Céphalées lors des méningites syphilitiques
  • Oussama Cherkaoui Rhazouani, Louhab Nissrine, Najib Kissani
| Article suivant Article suivant
  • Céphalées lors des neuropathies optiques
  • Oussama cherkaoui rhazouani, Mustapha Chaqda, Louhab Nissrine, Najib Kissani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.