Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fasciculations induites par les fluoroquinolones : une présentation clinique piégeuse - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.341 
Sacha Posener 1, , Marie-Christine Durand, Dr 2, Benjamin Davido, Dr 3, Aurélien Dinh, Dr 3, Julie Paquereau, Dr 4
1 AP–HP, Paris 
2 Service de neurologie, hôpital Raymond-Poincaré, AP–HP, Garches 
3 Service de maladies infectieuses et tropicales, hôpital Raymond-Poincaré, AP–HP, Garches 
4 Unité de réadaptation post-réanimation, hôpital Raymond-Poincaré AP–HP, Garches 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La toxicité sur le nerf périphérique des fluoroquinolones (FQ) est un effet indésirable méconnu de la 2e classe d’antibiotiques les plus prescrits en France. Nous rapportons un cas rare de syndrome neurogène électroclinique imputé à la levofloxacine.

Observation

Un patient de 25 ans, tétraplégique suite à une lésion médullaire compliquant une fracture cervicale traumatique, développe à 45 jours de l’accident des fasciculations et des crampes sus-lésionnelles en rapport avec une atteinte neurogène confirmée par électromyographie (EMG). S’associe une atteinte de plusieurs nerfs crâniens (VII, IX, X, XI et XII) responsable de troubles de déglutition sévères. Un bilan étiologique exhaustif permet d’écarter : un trouble métabolique ; une polyradulonévrite aiguë (caractéristiques EMG, absence de dissociation albumino-cytologique, négativité des anticorps anti-gangliosides et des sérologies virales) ; une syringomyélie (IRM médullaire et cinétique d’apparition des symptômes) ; des mouvements anormaux d’origine spinale seraient apparus en sous-lésionnel ; un syndrome d’hyperactivité du motoneurone (ex crampes fasciculations) pouvait être évoqué malgré la négativité des anticorps anti-VGKC. L’imputabilité de la levofloxacine (fluoroquinolones), introduite 3 semaines pour une méningite sur brèche, est évoquée. L’évolution progressivement favorable à 48h de l’arrêt a permis de conforter notre suspicion diagnostique.

Discussion

Les neuropathies représentent 1 % des effets indésirables des FQ. Les atteintes : paresthésies, myoclonies, neuropathies dont PRNA. sont parfois sévères (137 cas d’incapacité, 6 décès). Leur médiane d’apparition est 4 jours (0–91j) et 90 % disparaissent <1 mois. Lésions oxydatives mitochondriales, interaction avec les neurotransmetteurs médullaires, auto-immunité sont des mécanismes évoqués.

Conclusion

La présentation de ce cas permet de souligner un effet indésirable rare et méconnu des FQ : sa toxicité sur le nerf périphérique. Si elle est évoquée, il faut changer de classe d’antibiotique et en cas d’atteinte sévère, contre-indiquer la molécule incriminée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fasciculations, Neuropathies, Fluoroquinolones


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S129-S130 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Outcomes of patients with hereditary transthyretin-mediated amyloidosis with early onset V30M versus all other mutations in APOLLO, a Phase 3 study of patisiran
  • David Adams, J. Gandhi Pritesh
| Article suivant Article suivant
  • Myélite à VZV avec nécrose hémorragique chez un patient avec un syndrome de Good
  • Fabien Hauw, Mariana Sarov, Noël Nicolas, Christian Denier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.