Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Myélite à VZV avec nécrose hémorragique chez un patient avec un syndrome de Good - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.342 
Fabien Hauw 1, , Mariana Sarov 1, Noël Nicolas 2, Christian Denier 1
1 Neurologie, hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre 
2 Médecine interne, hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les infections à VZV peuvent exceptionnellement se compliquer de myélite, de 0,3 % à 0,8 %. Sa survenue est favorisée chez les patients immunodéprimés. Son pronostic est généralement sévère.

Observation

Un patient de 60 ans, avec antécédent de thymome avec exérèse complète en 2012 et d’hépatite B chronique, a été hospitalisé en neurologie début septembre 2018. Il a présenté mi-août une asthénie avec brûlures de l’hémithorax gauche, puis des difficultés à la marche et des troubles vésico-sphinctériens. Il présentait un syndrome tétrapyramidal et un niveau sensitif en T4. Le bilan montrait alors une myélite étendue de C7 à T5, œdématiée, avec prise de contraste annulaire en T2 sur 2cm. La ponction lombaire montrait une méningite lymphocytaire (130 éléments) et une PCR VZV positive. Le bilan sanguin montrait une hypogammaglobulinémie à 5,5g/l. Le reste du bilan était négatif (IRM cérébrale, scanner TAP et PET-scanner). L’ensemble constitue un syndrome de Good (thymome+hypogammaglobulinémie). Le patient a été traité par Aciclovir IV 10mg/kg/8h du 04/09 au 24/09. Devant l’aggravation clinique et radiologique avec stigmate hématique, nous avons réalisé une biopsie, qui éliminait une cause maligne et montrait des lésions nécrotico-inflammatoires, PCR VZV et IgG anti-VZV positives. Le patient a reçu 5 bolus de 500mg de solumédrol. Une IRM médullaire de contrôle début novembre montrait une amélioration nette.

Discussion

Nous rapportons un cas de myélite à VZV, chez un patient immunodéprimé dans le cadre d’un syndrome de Good, et s’aggravant dans un second temps malgré un traitement anti-viral. L’aggravation pourrait être expliquée par une nécrose hémorragique secondaire de la moelle. L’aspect initial à l’IRM médullaire peut être pseudo-tumoral. Quelques cas de myélite à VZV hémorragique ont été décrits, et le pronostic ne semble pas favorable.

Conclusion

Les myélites à VZV peuvent se compliquer d’une nécrose hémorragique qui peut être responsable d’une aggravation clinique malgré un traitement bien conduit. Le pronostic est généralement sévère.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : VZV, Immunodépression, Myélite


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S130 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fasciculations induites par les fluoroquinolones : une présentation clinique piégeuse
  • Sacha Posener, Marie-Christine Durand, Benjamin Davido, Aurélien Dinh, Julie Paquereau
| Article suivant Article suivant
  • Diplégie brachiale douloureuse révélatrice d’une maladie de Lyme : intérêt de l’IRM plexique
  • Janina Breuer, Fanny Jomier, Pauline Reach, Christophe Vandendries, Wassim Farhat, Clement Guemy, Mathieu Zuber

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.