Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Peut-on thrombolyser un AVC ischémique après l’évaluation de l’ASPECTS par ténecteplase en 2018 ? - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.351 
Kamal Haddouali 1, , Hajar Khattab 2, Youness Habtany 3, Salma Bellakhdar 3, Hicham El Otmani 3, Bouchra El Moutawakil 3, M.A. Rafai 3
1 Neurologie, CHU d’Ibn-Rochd casa, Casablanca-Settat, Maroc 
2 Neurologie, Aïn Sebaâ, Casablanca, Maroc 
3 Neurologie, CHU d’Ibn-Rochd Casa, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

En instance de la thrombectomie, les mesures non spécifiques et la thrombolyse intra-veineuse par ténecteplase (tPA) demeurent les piliers de la prise en charge des AVC ischémiques à la phase aiguë dans notre structure.

Objectifs

Analyser les données cliniques, radiologiques et évolutives de nos malades traités par (tPA) lors d’un AVC ischémique aigu.

Patients et méthodes

Étude transversale rétrospective des dossiers médicaux des malades admis au service pour thrombolyse intra-veineuse suite à un AVC ischémique sur une période de 11 mois allant du 10 janvier 2018 au 10 décembre 2018. Les malades traités n’avaient pas de contre-indications générales, le score NIHSS (National Institute of Health Stroke Score) était entre [5–25] et au scanner cérébral un score ASPECTS (Alberta Stroke Program Early CT Score) supérieur ou égale à 7. La dose de tPA était de 0,25mg/kg en bolus.

Résultats

La tPA administrée chez 35 cas, l’âge moyen 67,7 ans [26–88] et un sex-ratio 0,53. Le délai d’admission (149min), de réalisation du scanner encéphalique sans injection (20min), d’injection de la tPA (47min). La thrombolyse faite avant 3 heures (32,25 %) et entre 3–4,5heures chez 64,5 %. NIHSS moyen à 14 (à l’admission) puis réévalué après une heure du traitement avec un gain de 4 points ou plus dans 69 %. ASPECTS moyen à 8 puis le scanner à j1 montrait un infarcissement hémorragique minime chez 14 % sans noter de décès.

Discussion

La thrombolyse dans notre structure, basée sur l’évaluation clinique et l’analyse du scanner cérébral notamment le score ASPECTS (strictement supérieur à 6) qui reste insuffisant pour déterminer le siège de l’occlusion artérielle et de l’importance des collatérales. L’efficacité et la faible innocuité de la tPA à la dose de 0,25mg/kg (Haley et al., Parsons et al. et ATTEST) la mettent en égalité voire en supériorité à l’alteplase.

Conclusion

Le recours à une thrombolyse par ténecteplase après évaluation du score scanographique ASPECTS demeure rassurante dans notre contexte devant son efficacité et sa faible innocuité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : ASPECTS, Thrombolyse, AVC


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S133-S134 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mentha pulegium : une cause rare du syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible (SVCR)
  • Fatima Ouchkat, Wadii Bnouhanna, H. Naciri, W. Regragui, A. Benomar, M. Yahyaoui, E.H. Ait Benhaddou
| Article suivant Article suivant
  • Wake up et awake onset stroke : particularités épidémiologiques, cliniques, radiologiques et évolutives
  • Rim Amzil, Sara Marsli, Zaynab Abdulhakeem, M.A. Rafai, Bouchra El Moutawakil, Hicham El Otmani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.