Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Wake up et awake onset stroke : particularités épidémiologiques, cliniques, radiologiques et évolutives - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.352 
Rim Amzil 1, , Sara Marsli 2, Zaynab Abdulhakeem 1, M.A. Rafai 1, Bouchra El Moutawakil 1, Hicham El Otmani 1
1 Neurologie, CHU d’Ibn-Rochd Casa, Casablanca, Maroc 
2 Neurologie et explorations électrophysiologiques, CHU d’Ibn-Rochd Casa, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les Wake up stroke (WUS) représentent 25 à 30 % des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ischémiques. Une situation clinique fréquente liée à une physiopathologie particulière.

Objectifs

Déterminer si le WUS serait différent du Awake onset stroke (AOS) par rapport à ses aspects cliniques, radiologiques et évolutifs.

Patients et méthodes

Étude longitudinale menée sur une année. Le groupe WUS constitue les patients présentant les premiers signes au réveil. Le groupe contrôle comprend ceux ayant eu l’AVC à l’état réveillé. Imagerie en urgence était faite chez tous les patients. Les malades traités par ténecteplase étaient inclus. Le devenir des patients était évalué par l’échelle Rankin modifiée à 90j, sauf pour les malades thrombolysés. L’étude statistique était faite par analyse multivariée via SPSS.

Résultats

Depuis décembre 2017, 295 patients ayant un AVC ischémique ont été colligés ; 68 patients (23 %) remplissaient les critères de WUS et 227 patients (77 %) au AOS. Nos résultats ne retrouvaient pas de différence statistiquement significative entre les 2 groupes quant à l’âge, le sexe, les FDRVx étudiés, la sévérité clinique initiale, les paramètres radiologiques, et le devenir des patients à 90j. Trente-deux patients du groupe WUS et 2 patients du groupe AOS étaient thrombolysés.

Discussion

Les résultats de notre cohorte démontrent que les WUS peuvent être considérés comme une situation particulière, mais qui ne change rien quant à la clinique, radiologie et évolution des patients par rapport à ceux avec horaire connu. Cette absence de différence entre les WUS et AOS rejoint les résultats retrouvés dans la littérature.

Conclusion

Malgré sa physiopathologie singulière, le phénomène de WUS ne présente pas de problème de prise en charge en dehors de l’éligibilité à la thrombolyse. L’IRM avec recherche de Mismatch peut s’avérer intéressante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Thrombolyse, Awake onset stroke, Wake up stroke


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S134 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Peut-on thrombolyser un AVC ischémique après l’évaluation de l’ASPECTS par ténecteplase en 2018 ?
  • Kamal Haddouali, Hajar Khattab, Youness Habtany, Salma Bellakhdar, Hicham El Otmani, Bouchra El Moutawakil, M.A. Rafai
| Article suivant Article suivant
  • Vascularite à varicelle-zona-virus
  • Elena Viedma-Guiard, Fabiola Serrano Arias, Ines Pecot, Jora Xhaxho, Cristina Hobeanu, Philippa Lavallée, Pierre Amarenco

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.