Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thrombose veineuse cérébrale dans le service de neurologie du CHU Gabriel Touré - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.354 
Zoumana Traore , Oumar Abdoulaye Maiga, H. Diallo Seybou, Sogoba Youssouf, Diallo Salimata, Maiga Youssoufa
 Service de neurologie, CHU de Gabriel-Touré, Bamako, Mali 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les thromboses veineuses cérébrales (TVC) constituent une cause non exceptionnelle d’accidents vasculaires cérébraux. Les études ayant concerné cette pathologie en Afrique subsaharienne sont rares.

Objectifs

Étudier les profils épidémiologiques, cliniques, paracliniques, étiologiques, thérapeutiques et pronostic des TVC dans le service de neurologie du CHU Gabriel Touré.

Patients et méthodes

Notre étude s’est déroulée dans le service de neurologie du CHU Gabriel Touré. Il s’agissait d’une étude rétro-prospective descriptive. Elle s’est déroulée du 1er janvier 2014 au 31 août 2018. Ont étés inclus de manière consécutive l’ensemble des dossiers de patients admis pour TVC sur des critères cliniques et radiologiques (TDM et Angio-TDM cérébrale). N’ont pas été inclus les patients ayant un dossier incomplet ou admis en dehors de la période d’étude.

Résultats

Durant la période d’étude, 846 cas d’AVC (tous types confondus) ont étés hospitalisés dans le service de neurologie du CHU-Gabriel Touré. Dans cette population, on notait 25 cas de TVC soit une fréquence de 3 % de l’ensemble des AVC. On notait une prédominance nette du sexe féminin 84 %. L’anémie (18 patients soit 72 %) et le post-partum (10 patients soit 40 %) étaient les deux situations les plus pourvoyeuses de TVC. Le taux de mortalité était 36 %.

Discussion

Nous estimons l’incidence à 3 cas par millions d’habitants par an, ce qui est compatible avec les données de la littérature. Notre taux de mortalité semble légèrement plus élevé que la série Burkinabé et Sénégalaise ; cette situation s’explique par les facteurs de comorbidité (choc septique, insuffisance rénale sévère, VIH stade III OMS, embolie pulmonaire).

Conclusion

Notre travail, comme d’autres travaux africains, confirme la fréquence relativement élevée de la TVC. Une étude prospective multicentrique pourrait éclairer davantage sur l’épidémiologie des TVC en Afrique subsaharienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bamako, CHU-Gabriel Touré, Thromboses veineuses cérébrales


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S135 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vascularite à varicelle-zona-virus
  • Elena Viedma-Guiard, Fabiola Serrano Arias, Ines Pecot, Jora Xhaxho, Cristina Hobeanu, Philippa Lavallée, Pierre Amarenco
| Article suivant Article suivant
  • La leucocephalopathie postérieure réversible medullaire
  • Fabiola Serrano Arias, Elena Viedma-Guiard, Cristina Hobeanu, Anna Martin-Bechet, Philippa Lavallée, Pierre Amarenco

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.