Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un syndrome de l’area postrema révélant une affection du spectre de la neuromyélite optique associée à une tuberculose du système nerveux central au Togo - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.358 
Kossivi Apetse 1, , Panabalo Waklatsi 1, Vinyo Kodzo Kumako 2, Michel Tassa 1, Damelan Kombate 1, Komi Assogba 1, Agnon Ayelola Koffi Balogou 1
1 Neurologie, CHU Campus, Lomé, Togo 
2 Neurologie, CHU KARA, Kara, Togo 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

En Afrique noire, aucun cas de syndrome de l’area postrema (SAP) lié à la neuromyélite optique (NMO) n’est rapporté bien que celle-ci toucherait plus les Noirs avec plus d’atteinte encéphalique.

Observation

Une togolaise de 28 ans, travaillant en milieu carcéral, a présenté des troubles sensitifs avec ataxie hémicorporels gauches précédés de vomissements, douleurs abdominales et hoquet ayant persisté pendant environ un mois. L’interrogatoire retrouvait l’existence de fièvre vespérale, d’amaigrissement et d’une aménorrhée non gravidique. On objectivait un nystagmus dans le regard vers la gauche, une ataxie, une hyperréflexie ostéotendineuse et une hypoesthésie remontant à la base du cou hémicorporels gauches. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) montrait une lésion en hypersignal FLAIR, bulbaire plus latéralisé à gauche sans prise de contraste. On notait la présence d’ARN de mycobacterium tuberculosis (GeneXpert) sur le liquide cérébrospinale et une vitesse de sédimentation à 120mm à la 1ère heure. La recherche des anticorps anti AQP-4 était positive. Un traitement antituberculeux avec des corticoïdes a permis une bonne évolution après des épisodes d’arrêt cardiaque réversibles. Un mois plus tard, sont apparus un signe de Lhermitte et des contractures des mains et pieds, avec à l’IRM, une lésion intramédullaire à hauteur de C2 en hypersignal T2, sans prise de contraste. L’évolution sous corticoïde a été favorable.

Discussion

Le rôle de la tuberculose dans le déclenchement de la NMO n’est pas clarifié. Cependant, Feng et al ont rapporté l’efficacité du traitement antituberculeux dans les NMO réfractaires aux corticoïdes. Notre observation conforte l’hypothèse que la tuberculose neuroméningée pourrait constituer une cause majeure de NMO.

Conclusion

La reconnaissance du SAP est un défi supplémentaire pour le diagnostic des ASNMO en Afrique noire où la fréquence élevée de la tuberculose contraste avec la rareté d’ASNMO rapportée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tuberculose, Area postrema, Neuromyélite optique


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S136-S137 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépistage séquentiel de la FA silencieuse post-AVC (Stepwise screening for silent Atrial Fibrillation After Stroke : SAFAS study)
  • Lucie Garnier, Mathilde Graber, Alexandre Meloux, Yannick Bejot, Catherine Vergely, Charles Guenancia
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de Moya-Moya secondaire à une drépanocytose : à propos d’un cas
  • Vicky Fotso, Tarik Benhsain, Bouchra El Moutawakil, M.A. Rafai, Hicham El Otmani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.