Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome d’encéphalopathie postérieure réversible post-sismothérapie : à propos d’un cas - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.360 
Norlin Samuel Obenda , Yassine Boukriche, Thibault Lalu
 Neurologie, C.H. de Béziers, Béziers 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le syndrome d’encéphalopathie postérieure réversible (PRES) est une entité dont les facteurs favorisants sont entre autres l’insuffisance rénale, l’éclampsie et l’utilisation de traitements immunosuppresseurs.

Observation

Une patiente âgée de 65 ans suivie pour trouble bipolaire traité par sismothérapie depuis 1 mois (8 séances), a présenté des troubles de la mémoire depuis la dernière séance puis des crises convulsives tonicocloniques généralisées quelques jours après. L’examen trouvait une patiente confuse et une tension artérielle élevée. L’IRM cérébrale mettait en évidence des lésions cortico-sous-corticales compatible avec une leucopathie postérieure réversible. Le diagnostic de PRES a été retenu. L’évolution était favorable sous traitement antihypertenseur et antiépileptique. L’IRM cérébrale de contrôle montrait une disparition quasi complète des lésions.

Discussion

La pathogénie de PRES reste mal élucidée. Une élévation de la pression artérielle semble être le facteur principal déclenchant. La sismothérapie engendre souvent une hypotension transitoire et secondairement une hypertension artérielle. Même si la sismothérapie ne provoque pas des lésions cérébrales objectivables à l’imagerie nous pensons qu’en engendrant une HTA la sismothérapie peut être un facteur favorisant le PRES.

Conclusion

La survenue de PRES au cours de la sismothérapie n’est pas décrite dans la littérature, elle pourrait être fortuite ou secondaire à la survenue d’une hypertension artérielle après la sismothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypertension artérielle, Sismothérapie, Syndrome d’encéphalopathie postérieure réversible


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S137 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome de Moya-Moya secondaire à une drépanocytose : à propos d’un cas
  • Vicky Fotso, Tarik Benhsain, Bouchra El Moutawakil, M.A. Rafai, Hicham El Otmani
| Article suivant Article suivant
  • Et si ce n’était pas qu’une récidive !
  • Hadia Rebouh, Assia Boulefkhad, Yamina Sifi, Mahbouba Bourezg, Houda Semra, Abdelmajid Hamri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.