Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Myélite aiguë : complication rare de la thyroïdite de Hashimoto - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.380 
Mohamed Amine Mnaili , Bourazza Ahmed
 Neurologie, hôpital Militaire d’Instruction Mohamed V, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les atteintes médullaires dans la thyroïdite de Hashimoto sont rares et très peu décrites dans la littérature. Leur physiopathologie reste encore mal élucidée. Nous rapportons le cas d’une thyroïdite de Hashimoto découverte dans le cadre d’une myélite transverse focale.

Observation

Il s’agit d’une patiente âgée de 52 ans ayant été hospitalisée au service de neurologie pour une lourdeur des 2 membres inférieurs d’installation aiguë. L’examen clinique avait révélé, une para parésie flasque avec un syndrome pyramidal aux membres inférieurs avec un niveau sensitif ombilical. L’IRM médullaire réalisé o la phase aiguë n’a pas montré de lésions. Le bilan étiologique(ponction lombaire, bilan inflammatoire et bilan immunologique) était négatif en dehors d’un taux élevé des anticorps anti peroxydases à 460 UI/mL et des anticorps anti thyroglobuline à 36,05 U/ml. La patiente était en euthyroïdie clinique et biologique (TSH à 1,10 mUI/mL) et elle avait un goitre à l’examen. Elle a été mise sous corticothérapie avec une bonne évolution clinique.

Discussion

La thyroïdite de Hashimoto est un diagnostic d’exclusion. La mise en évidence des anticorps antithyroïdiens chez notre patiente avec une amélioration de la symptomatologie sous corticothérapie sont en faveur de ce diagnostic. Sur le plan physiopathologique, plusieurs hypothèses ont été suggérées telles que l’interaction des auto-anticorps antithyroïdiens avec les antigènes de la moelle épinière ou avec les antigènes des vaisseaux sanguins spinaux.

Conclusion

La myélopathie aiguë peut être une manifestation neurologique révélatrice de la thyroïdite de Hashimoto mais qui reste bien rare.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anticorps anti thyroïdiens, Myélopathie aiguë, Thyroïdite de Hashimoto


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S145 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Encéphalopathie de Hashimoto : à propos de deux cas
  • Aouatef Tabet, Yasser Mecheri, Houda Semra, Souad Dinar, Assia Boulefkhad, Yamina Sifi, Abdelmadjid Hamri
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité du cyclophosphamide au cours du Neurobehcet : expérience casablancaise
  • Ornella Ondo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.