Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La thrombose veineuse est une manifestation rare du DRESS syndrome - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.068 
Nouha Hamza , Rafik Machraoui, Naima Sghaier, Amjed Ben Haouala, Mohamed Guedria, Samia Younes
 Neurologie, EPS Tahar-Sfar, Mahdia, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

DRESS (« Drug Reaction with Eosinophilia and Systemic Symptoms ») peut être déclenché par une réaction immunologique à la Carbamazépine. La thrombophlébite a été exceptionnellement observée lors de ce syndrome.

Observation

Un homme âgé de 61 ans aux antécédents de HTA, goutte sous Allopurinol et épilepsie vasculaire pour laquelle il a été mis sous carbamazépine progressivement. 20 jours après, il était admis pour éruption maculo-papuleuse diffusé à tout le corps avec fébricule. Des adénopathies cervicales étaient présentes. La CRP était à 58. Les globules blancs étaient à 20 000/mm3 avec une hyperéosinophilie à 6000/mm3. Il avait initialement une insuffisance rénale aiguë. L’amylasémie et le bilan cardiaque étaient corrects. Au cours de son hospitalisation, le malade a présenté un œdème, rougeur et chaleur du membre inférieur gauche (MI). Une écho-doppler faite a confirmé le diagnostic d’une thrombophlébite. Les sérologies EBV, CMV et Hépatite B et C étaient négatives. Un scanner thoraco-abdomino-pelvien fait était normal. La Carbamazépine était arrêtée et le patient était mis sous antihistaminique, Levetiracetam et HBPM à dose curative. L’évolution était marquée par la correction rapide de la fonction rénale et la disparition plus tardive de l’éruption cutanée et des signes inflammatoires au MI gauche. Le bilan de pharmacovigilance a confirmé l’imputabilité de la Carbamazépine.

Discussion

Le DRESS est un syndrome rare dont la physiopathologie est imparfaitement comprise. La fièvre et l’atteinte cutanée sont les symptômes les plus constants. Les atteintes viscérales font la gravité du tableau. Les complications thromboemboliques sont rares au cours du DRESS. Néanmoins, des thromboses peuvent être associées à une hyperéosinophilie majeure.

Conclusion

Une hyperéosinophilie majeure pourrait justifier la prescription préventive d’une anti-coagulation chez les malades présentant un DRESS syndrome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hyperéosinophilie, Thrombophlébite, DRESS


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S15 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Administration sous-cutanée du lacosamide : protocolisation de l’usage et retour d’expérience
  • Nadia Frezel, Fanny Moreau, Stéphanie Genay, Guillaume Baille, Maxime Chochoi, Luc Defebvre, Pascal Odou
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie de l’épilepsie : recensement français de la pratique de l’évaluation neuropsychologique
  • Magali Boutin, Marisa Denos, Mélanie Planton, Matthias Bilger, Christine Bulteau, Groupe Epi-Neuropsy 6, Helene Brissart

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.