Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie de l’épilepsie : recensement français de la pratique de l’évaluation neuropsychologique - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.069 
Magali Boutin 1, Marisa Denos 2, Mélanie Planton 3, Matthias Bilger 4, Christine Bulteau 5,

Groupe Epi-Neuropsy6

Helene Brissart 7,
1 Neurochirurgie, centre hospitalier Sainte-Anne, Paris 
2 Pôle des maladies du système nerveux, AP–HP, Paris 
3 Neurologie, hôpital Pierre Paul Riquet Toulouse, Toulouse 
4 Neuropsychologie, hôpital civil - hôpitaux universitaires de Strasbourg, Strasbourg 
5 Pédiatrie neurochirurgie, fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild, Paris 
6 Neuropsy, ligue française contre l’épilepsie, Montpellier 
7 Neurologie, hôpital Central, Nancy 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les troubles cognitifs sont fréquents dans les épilepsies pharmacorésistantes. Leur évaluation dans le contexte chirurgical apparaît indispensable. Dans l’objectif d’une harmonisation des pratiques, un recensement français a été effectué.

Objectifs

À l’initiative de la ligue française contre l’épilepsie, un recensement des pratiques et outils spécifiques au bilan neuropsychologique a été réalisé auprès des centres experts pratiquant la chirurgie de l’épilepsie.

Patients et Méthodes

Un questionnaire détaillé a été envoyé à seize centres. Il interrogeait la durée du bilan neuropsychologique dans le contexte chirurgical, les différents acteurs impliqués dans la prise en charge et l’ensemble des épreuves utilisées au sein de chaque dimension cognitive. Quinze centres ont participé au recensement.

Résultats

La durée moyenne du bilan neuropsychologique est de 3h30. Un consensus fort a été mis en évidence pour l’efficience intellectuelle (WAIS) ; un consensus élevé pour les fonctions exécutives (TMT, Stroop, Empans de chiffres, WCST, fluences verbales) et pour le langage. Toutefois, l’évaluation mnésique recense vingt épreuves différentes. L’évaluation des capacités visuo-spatiales n’est pas consensuelle et peu de centres évaluent les fonctions praxiques et motrices. Enfin, l’évaluation thymique retrouve un consensus avec l’inventaire de Beck.

Discussion

Le recensement français présente des similarités avec les observations d’autres pays pratiquant la chirurgie de l’épilepsie. Il n’existe pas de bilan type avec des outils spécifiques, utilisés par tous, mais des consensus sont soulignés. Actuellement avec le développement des projets de recherche cliniques nationaux et européens, les cliniciens et chercheurs se concertent autour des possibilités de recommandations d’épreuves neuropsychologiques.

Conclusion

Cette première étape, indispensable à l’élaboration des premières recommandations françaises, a permis la constitution d’un groupe de travail visant l’amélioration des pratiques neuropsychologiques autour de la chirurgie de l’épilepsie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie, Épilepsie, Neuropsychologie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S15 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La thrombose veineuse est une manifestation rare du DRESS syndrome
  • Nouha Hamza, Rafik Machraoui, Naima Sghaier, Amjed Ben Haouala, Mohamed Guedria, Samia Younes
| Article suivant Article suivant
  • Pronostic des grossesses chez les femmes épileptiques au Bénin : étude cas-témoins
  • Thierry Armel Adoukonou, Mendinatou Agbétou, Colombe Gnansounou, Yasmine Adoukonou-Hounzangbé, Donald Accrombessi, Dismand Houinato

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.