Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Actualités sur les modèles et l’évaluation des troubles praxiques - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.005 
François Osiurak
 Laboratoire d’étude des mécanismes cognitifs (ea 3082), université de Lyon, Lyon 

Résumé

Depuis plus d’un siècle, les scientifiques ont eu tendance à interpréter les troubles d’utilisation d’outils comme un déficit de programmes moteurs spécifiques pour l’utilisation (c.-à-d., connaissances sur la manipulation). L’objectif de cet exposé est de présenter des travaux récents qui questionnent cette hypothèse, en mettant en avant l’idée qu’utiliser un outil nécessite de raisonner sur les propriétés physiques des outils et objets. C’est l’hypothèse du raisonnement technique [1, 2]. L’exposé débutera par la présentation synthétique de travaux, qui ont montré un lien fort chez les patients avec des lésions vasculaires de l’hémisphère gauche entre la capacité à utiliser des outils familiers et de nouveaux outils pour résoudre des problèmes mécaniques [3]. Ces travaux ont étayé l’hypothèse du raisonnement technique, et l’importance dans l’utilisation d’outils de la région PF au sein du lobe pariétal inférieur gauche. La seconde partie présentera des travaux récents issus de la neuroimagerie qui ont confirmé le lien entre PF et la compréhension des actions mécaniques qui supportent l’utilisation [4]. Ces travaux ont également permis de mieux comprendre comment les structures dédiées au contrôle moteur (c.-à-d., sillon intrapariétal) peuvent interagir avec les régions cérébrales utiles pour le raisonnement technique. Enfin, la dernière partie de l’exposé abordera les travaux actuels dans le champ de l’observation d’actions, à savoir des travaux hautement intéressants pour ouvrir sur de nouvelles pistes quant aux procédures d’évaluation des patients présentant un trouble d’utilisation d’outils et de potentielles méthodes rééducatives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Raisonnement technique, Utilisation d’outils, Apraxie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S154 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Troubles visuo-spatiaux et ataxie optique
  • Laure Pisella, Tristan Jurkiewicz, Laura Mikula
| Article suivant Article suivant
  • Pathologie neurovisuelle et conduite automobile
  • Christine Moroni, Caroline Marks

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.