Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place des centres hospitaliers généraux dans le plan Maladies Neurodégénératives (l’exemple de la région des Hauts de France) - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.026 
Marguerite-Marie Defebvre
 Direction de la stratégie et des territoires, agence régionale de santé, Lille 

Résumé

Le plan maladies neuro-dégénératives (PMND) 2014–2019 concerne trois typologies de pathologies : les maladies d’Alzheimer et apparentées, la maladie de Parkinson et les syndromes apparentés et la sclérose en plaques. Le PMND porte sur 3 grands objectifs :

– faire évoluer le diagnostic et l’accompagnement des malades ;

– assurer la qualité de vie de ces malades et de leurs aidants ;

– développer et coordonner la recherche.

En Hauts de France, région à forte prévalence de ces maladies, les travaux du PMND ont permis d’estimer qu’environ 70 000 personnes sont connues de l’assurance maladie avec ces trois pathologies. La mobilisation régionale s’appuie sur de fortes dynamiques territoriales qui étaient déjà en place grâce aux précédents plans Alzheimer, que ce soit dans le champ sanitaire, mais aussi le champ médico-social et avec les universités. Aujourd’hui, l’accompagnement des patients se concrétise par ce que l’on appelle les parcours des patients. Développés dans toutes les politiques régionales, ils ont pour ambition d’emmener les professionnels de santé et les usagers dans la stratégie de transformation du système de santé voulue par le ministère de la santé. Les parcours de santé ont vocation à développer des invariants que l’on retrouve pour toute prise en charge de pathologie chronique à des degrés divers :

– multiplication des prises en charge pluri-professionnelles et interdisciplinaires ;

– coordination ville-hôpital avec des activités de liaison ;

– repositionnement de l’hospitalisation vers plus d’ambulatoire ;

– développement de l’implication des patients et aide aux aidants ;

– nouveaux métiers et/ou nouvelles compétences ;

– développement des nouvelles technologies.

Ces différents éléments font appel à des organisations en maillage territorial avec une gradation des soins de l’offre du premier recours à la prise en charge en centres experts en CHU. Les établissements de santé y ont plus que jamais une place intermédiaire pour permettre aux personnes malades chroniques d’avoir accès à des soins le plus possible en proximité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Santé publique, Organisation des soins, Politique de santé


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S163 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quel apprentissage de la lecture dans le syndrome de Prader–Willi ?
  • Vanina Morison, Nathalie Marec-Breton
| Article suivant Article suivant
  • Cas 6 : rien à voir ?
  • Guido Ahle, Abdelmalek Brinet, Ionela Manoila, Jérôme Guison, Bastien Bouldoires, Jimmy Voirin, François Sellal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.