Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hyperhomocystéinémie : intérêt de la supplémentation vitaminique en prévention primaire et secondaire des AVC ? - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.029 
Agnon Ayelola Koffi Balogou 1, , Komi Assogba 1, Kossivi Apetse 1, Mofou Belo 2
1 Neurologie, CHU campus, Lomé, Togo 
2 Neurologie, CHU Sylvanus OLYMPIO, Lomé, Togo 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’homocystéine dont la concentration normale est de 5 à 15μmol/L, est un acide aminé soufré fabriqué par toutes les cellules de l’organisme. Son métabolisme nécessite les vitamines B6, B9, et B12. L’hyperhomocystéinémie augmente le risque de maladies coronariennes, cérébro-vasculaires et vasculaires périphériques.

Objectifs

Déterminer l’intérêt de la supplémentation vitaminique B6, B9 et B12, sur la prévention primaire et secondaire des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Méthodologie

Les recherches ont été faites dans Cochrane Central Register of Controlled Trials, Medline, Embase, Lilacs, Web of science et avec toutes les références citées.

Résultats

En 2017, 10 études contrôlées randomisées considérées comme sans biais, ayant inclus 44 224 participants, trouvaient que comparée au placebo, la diminution de l’homocystéine était associée à la réduction de la survenue d’un AVC (homocysteine-lowering=4,3 % versus comparator=5,1 %, RR 0,90, 95 % IC 0,82–0,99, I2=8 %, trials, N=44 224 ; high-quality evidence). Une méta-analyse de 65 études sur la combinaison de l’acide folique et d’un anti-hypertenseur chez 7887 patients hypertendus avec une hyperhomocystéinémie avait trouvé une réduction significative de la pression systolique et diastolique, par rapport aux patients sous antihypertenseur seul (weighted mean difference=7,85 contre6,77). En plus la supplémentation en acide folique avait réduit les risques cérébro et cardio-vasculaires de 12,9 % comparé au groupe contrôle. Des travaux sont en cours pour évaluer l’utilité de la supplémentation vitaminique B6, B9 et B12 dans la prévention secondaire des AVC.

Conclusion

Si la supplémentation en vitamine B6, B9 et B12 dans l’hyperhomocystéinemie présente un intérêt réel dans la prévention primaire des AVC, elle n’est pas encore bien établie dans la prévention secondaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Environnement, Vitamines, Accident vasculaire cérébral


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S164 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Particularités des dysplasies carotidiennes en Afrique Noire
  • Ange-Eric Kouamé-Assouan, Ismaïla Diakite, Any Gnazegbo, Abel Christian Tanoh
| Article suivant Article suivant
  • Hallucinations : une perspective transdisciplinaire
  • Gilles Fénelon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.