Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement médical et chirurgical des autres céphalées trigémino-autonomiques - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.032 
Dominique Valade
 Neurochirurgie, hopital Pitié-Salpêtrière, Paris 

Résumé

Si un grand nombre de traitements ont été essayés pour prendre en charge l’hémicrânie paroxystique (HP), l’hémicrania continua (HC) et les « short lasting neuralgiform headaches attacks » (SUNCT et SUNA) celle-ci demeure particulièrement difficile du fait de la méconnaissance de leur physiopathologie et de leur rareté, ce qui limite les études cliniques. L’indométhacine reste le traitement pharmacologique de référence pour HP et HC, réponse obligatoire pour valider le diagnostic selon les critères de l’ICHD-3 Pour l’HP derrière l’indométhacine un autre anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) le piroxicam semble légèrement émerger dans les publications tant pour le traitement aigu que prophylactique, mais pour ce dernier il est suivi de près par le vérapamil, la gabapentine et le topiramate Pour l’HC piroxicam et colecoxib ont donné de bons résultats en aigu, tandis que gabapentine et topiramate se partagent la prophylaxie toujours bien sur derrière l’indométhacine. Pour le SUNCT et le SUNA si la lamotrigine semble donner quelques résultats positifs en traitement préventif, pour la phase aiguë la lidocaïne en intraveineux ou sous-cutanée est la plus efficace. Sur le plan non pharmacologique aucun traitement n’émerge réellement si ce n’est peut-être la stimulation du nerf occipital et/ou son infiltration par des corticoïdes dans le SUNCT ou le SUNA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : SUNCT et SUNA, Hemicrania continua, Hemicranie paroxystique


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S165 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Des illusions aux hallucinations visuelles : une porte sur la perception
  • Laurent Perrinet
| Article suivant Article suivant
  • Algies vasculaire de la face (AVF) et autres céphalées trigémino-autonomiques (CTA). Traitement médical et chirurgical. Perspectives thérapeutiques
  • Christian Lucas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.