Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Premières téléconsultations neuropédiatriques hospitalières dans les Caraïbes - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.073 
Valérie Lieko 1, Jean-Medard Zola 2, Laurent Barbiot 3, Robin Ohannessian 4, , Annie Lannuzel 5
1 Neurologie, centre hospitalier de Saint-Martin, Marigot 
2 Neurologie, CHU de Guadeloupe, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe 
3 Télémédecine, centre hospitalier de Saint-Martin, Marigot 
4 Télémédecine 360, TLM360, Paris 
5 Service de neurologie, université des Antilles et de la Guyane, CHU de Pointe-à-Pitre, Pointe-à-Pitre 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La consultation de neuropédiatrie du CHU de Pointe-à-Pitre (CHUPAP) avec 150 enfants (80 % suivis pour épilepsie) s’est arrêtée en octobre 2018 après le départ du médecin. Des téléconsultations (TLC) ont été initiées pour pallier à cette situation.

Observation

Une première TLC de neuropédiatrie a été réalisée le 7 décembre 2018 entre le CHUPAP (requérant) et le centre hospitalier de Saint-Martin (SXM, requis). Les TLC ont été réalisées via la plateforme CovotemTM installée par le GCS Courbaril. Le service de neurologie du CHUPAP a requis SXM du fait de la présence d’un médecin neuropédiatre à SXM. Deux enfants accompagnés de leurs parents ont été examinés avec l’ensemble de leur dossier : un enfant de 10 ans souffrant d’épilepsie à pointes centro-temporales et un enfant de 2 ans pour bilan de crises convulsives avec suspicion de neurofibromatose de Von Recklinghausen. Une conduite thérapeutique et des explorations supplémentaires ont été proposées pour les 2 enfants par le neuropédiatre. Chaque TLC a duré une heure. Deux TLC de contrôle ont été programmées un mois après la TLC initiale pour refaire le point. Les deux familles de patients ont exprimé leur satisfaction et leur gratitude pour ce mode de prise en charge.

Discussion

L’existence d’une activité de TLC depuis 2012 entre le centre hospitalier et le CHU a permis d’initier une nouvelle activité de télémédecine en inversant les rôles de requérant et requis par opportunité par rapport aux ressources médicales disponibles. La TLC a ainsi permis un suivi médical qui aurait été impossible sans télémédecine. Cette activité se doit d’être organisée pour être pérennisée avec un modèle économique adéquat.

Conclusion

L’utilisation de la télémédecine en neurologie permet d’améliorer l’accès aux soins spécialisés et devrait être encouragée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Neuropédiatrie, Épilepsie, Télémédecine


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S17-S18 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épilepsie et cysticercose dans les services de neurologie publics de la ville d’Abidjan
  • Man Koumba Soumahoro, C.A. Tanoh, Jihen Melki, Mariam Diomandé, M. Camara, C. Yapo-Ehounoud, Y.l. Kangha, M. N’gouan, Thérèse Douayoua-Sonan, Berthe Assi, Ronan Jambou
| Article suivant Article suivant
  • Encéphalopathies épileptiques génétiques du nourrisson
  • Sabrine Ziada, Hedia Klaa, Thouraya Ben Younes, Hanene Benrhouma, Aida Rouissi, Ichraf Kraoua, Ilhem Ben Youssef-Turki

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.